Les Âmes Croisées

Jeu de RPG pour ceux qui ont toujours voulu faire partie du monde Des Âmes Croisées de Pierre Bottero
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attaque surprise

Aller en bas 
AuteurMessage
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Attaque surprise   Sam 22 Oct - 18:48

" Explorez et cartographiez la région Nord-Est. Nous en savons trop peu et une bonne connaissance du terrain peut nous être utile. Faites attention aux barbares qui rôdent dans le coin. "

Walor relut encore une fois son ordre de mission. Elle comportait bien le sceau du roi et il ne pouvait donc pas se défiler. Mais il fallait avouer que, si la région Nord-Est était trop peu connues des cartes, c'était parce qu’il n'y avait rien à cartographier. Après trois jours de traversée, Walor s'était arrêté à une auberge isolée du coin. Après avoir fait ripaille, il loua une chambre avec les sous du Roi et se mit à réfléchir. Il décida que son exploration commencerait ici, et que cette auberge serait son point de repère.
Il chercha du papier et des crayons dans son sac, se mit à la fenêtre et commença à dessiner.

Le lendemain matin, il se réveilla et fut surpris d'être encore à la fenêtre. Il s'était encore endormi en plein travail. Les cheveux en bataille, il alla prendre son petit-déjeuner. Il en profita pour discuter avec une patrouille d'Armure qui passait dans le coin. Cette patrouille réitéra la mise en garde du roi, puis s'en alla.
Prenant sa table à dessiner, son papier et ses crayons sur le dos, Walor s'en alla à son tour. Il marcha pendant environ une demi-heure vers un colline, puis la grimpa. Au dessus de celle-ci, il se mit à croquer et à remplir la carte qu'il avait sous la main.
Quand le crépuscule arriva, il avait bien avancé. Il fit alors le chemin inverse vers l'auberge. Ce petit manège dura trois jour. Au crépuscule du troisième, au détour d'un bosquet d'arbre, un hurlement le fit stopper net.
Il reconnut ce genre d'hurlement et réveilla la douleur de la cicatrice dans son dos.

Devant lui, une dizaine de barbare apparurent. Ils le fixèrent, puis brandirent leurs épées et sautèrent sur le pauvre géographe.

[ Voila. Les armures, vous n'avez plus qu'à venir !
Revenir en haut Aller en bas
Roxanna

avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 19

Personnage
Nom de famille: Karmer
Age: 18
Fonction: Armure

MessageSujet: Re: Attaque surprise   Ven 23 Déc - 13:55

[ HRPG : désolé de répondre que maintenant, je n'avais pas d'inspiration ]

Le matin, je m'étire dans mon lit. Mes os craquent, cheveux en désordre je me lève. Je traine mon pauvre petit corp jusqu'au cuisine où je me prend de quoi manger puis je me dirige vers ma place. Je m'assoie nonchalamment sur le banc et commence à mangé quand je repère un bout de parchemin vers mon bol. Une nouvelle mission ? C'est vrai quand ce moment je n'avais rien à faire. Je pris donc le bout de papier et l'ouvris. Avant de lire, je regarda le sceau qui figurer en bas de la missive et faillis m'étouffer avec mon pain quand je vis le sceau du roi, lui-même. Bon dieux, de bon dieux ! Je lis, en vitesse. Si j'avais bien compris je devais accompagner un géographe dans la région Nord-Est et vu qu'il y avait souvent des brigands la-bas je devais en quelque sorte protéger le géographe. Bon bah, un ordre était un ordre.

Je finis mon déjeuner en vitesse et me dirigea dans ma chambre. Je me coiffa à la va vite et mis mon armure. Je souris, à son analyse du matin. Depuis quand je l'avais pas mis ? Deux ou trois jours et pourtant il m'a semblait avoir attendus deux ans. C'est que je l'aimais bien cette armure. Je pris mon épée que je nettoya soigneusement avant de la remettre dans mon fourreau. Calme, j'alla au écurit, je scelle ma jument avec soin, filer, tapis, amortisseur, scelle, tous y étais. Je fis un dernier détour dans ma chambre pour prendre un sac de couchage et tout le tralala qui va avec. Je pris des provisions et enfin retourna vers l'étalon noir que j'avais choisis pour ce voyage. Avant de monter sur scelle, je ressengla et mis les étrier a ma longueur de pied.

Enfin prête, je mis un petit coup de talon sur les flans de l'étalon pour qu'il parte au pat. J'arriva très vite au palais, ayant pendant le voyage pressait un peu l'étalon. On partis le lendemain.

Trois jours de traverser, avant qu'il décide de s'arrêter à une auberge. Surement avait-il decider que sa serait son poing de départ. De toute façon moi j'étais la juste pour surveiller les alentours. On repartit le lendemain. Le géographe crayon a la main était absorber dans son travail. Je m'amusais a le regarder faire. C'était marrant de voir quelqu'un faire ce qu'il aime, ça passion. Je regardais de temps a autre les alentours, main sur le pommeau de mon épée pour réagir a tous moment. Mais je dois avouer que je fus surprise en voyant une bande de barbares nous barrez la route. Ou c'était-il caché pour que personne ne les repères ? Je pesta doucement en les voyant sortir poignards, couteaux, haches et épées en les pointant vers nous. Un homme avança, il devait sûrement être le chef du groupe, d'une voix assurer et grave il nous dit :

-Halte ! Posez vos armes a terre et donner nous tous ce qui vous appartiens !

Impatiente, je gisticulai sur ma scelle, attendant le bon moment pour frapper, mais surtout pour attendre les ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Vaëln

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 29
Localisation : Comme le vent... Partout et nul part

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 18 ans
Fonction: Gouvernant

MessageSujet: Re: Attaque surprise   Mer 28 Déc - 18:33

La guerre avait pris fin depuis quelques jours à peine. Certains hommes avaient reçu l'ordre de rester le long des frontières barbares tandis que d'autres se devaient de sécuriser les alentours à la recherche de groupes de fuyards qui pourraient semer la panique au sein des terres de notre royaume. Le plus gros des troupes alla rejoindre la capitale de notre ville. Moi, en tant que commandant des Armures et de l'armée de notre royaume, je ne voulais pas laisser les sales besognes à mes hommes aussi, me suis-je porté volontaire pour aider à pourchasser les ennemis qui circulaient sur nos terres.

Aujourd'hui, nous étions à notre troisième groupement. Quelques barbares, pas plus d'une dizaine à chaque fois qui trouvait refuge dans les grottes et les cavernes naturelles que le temps et la nature avait creusé. Nous n'avions aucune perte à déclarer, quelques blessés mais la plupart de nos ennemis étaient épuisés par la guerre. Nous en avions capturé lorsqu'ils voulaient bien se rendre, les autres, tués jusqu'au dernier. Je n'aimais pas trop faire ça. Ça me faisait penser à un meurtre qu'une guerre...

Quatrième jour...

Cela fait deux jours que nous n'avons trouvé aucun ennemi. Espérons que le groupe qui est parti au Nord aura plus de chance dans sa traque et que les terres de notre pays seront enfin libéré de la crainte. Nous allons bientot pouvoir rejoindre l'armée qui est en marche pour rejoindre la capitale. Quand j'ai dit ça à mes hommes, j'avais vu dans leurs yeux la joie et du soulagement. La guerre avait pris trop longtemps. Certains ont une famille qu'ils n'ont pas vu depuis...

Je chevauche avec mes dix soldats et approchons d'une petite colline. Nous prenons de la hauteur, meilleur moyen pour visualiser nos alentours mais ce que je vis me démoralisa. Pas pour moi, pas pour ce que je vis mais pour mes hommes qui allaient devoir attendre encore quelques jours.

"Civils en danger. A l'assaut messieurs"

Nous galopâmes et en quelques minutes à peine, les quelques barbares qui menaçaient les deux civils prirent la fuite pour certains, pour d'autres furent transpercés par les soldats. Roxanna, que je vis d'un coin de l'oeil, protégeait un homme. De par sa tenue et en ayant souvent vu au palais, je remarqua l'archéologue qu'il était.

"Armure, amenez cet homme en sécurité. Nous battons la zone à la recherche de barbares."

Le ton était injonctif, comme à mon habitude et nous reprîmes la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Attaque surprise   Sam 26 Avr - 14:18

Une statue de métal, reflétant le soleil couchant, fonça sur Walor et étendit les bras. Elle sembla fusiller les barbares du regard qui hésitèrent. Même le chef, un gaillard costaud comme un ours et au moins aussi poilu, recula d'un pas. L'air entre la statue et les dix barbares devint électrique. Le chef hurla et attaqua. Avec souplesse, la statue de métal avança de deux pas, déséquilibra le grand barbare et paracheva son oeuvre d'un coup de talon en pleine pomme d'adam. Un gargouillis infâme sortie de la bouche du chef, ainsi que pas mal de sang.
Les neufs autres allaient attaquer. Bien que Walor eut vu les talents de la statue à l'oeuvre, il doutait sincèrement de l'issue de la bataille. Vaincre neuf barbare n'est pas une sinécure.
Arriva à toute allure, fièrement dressé sur son destrier, une autre armure et des soldats. Les barbares n'hésitèrent plus, ils prirent la fuite. Les cavaliers les prirent en chasse.

Le calme se fit soudain. Un oiseau osa même une trille joyeuse. Et Walor se permit de rester indécis. La statue de métal semblait hésiter. Devait-elle laisser Walor en place et allait chasser le reste de la tribu barbare ?
Pour toute réponse, le géographe s'assit et lui adressa un regard laconique :
"Si je résume la situation : je viens de me faire sauver par deux statues de métal, dont une à cheval. et cela semble normal."
Il se releva, chancela, puis retomba.
"Je suis désolé, pas que des bons souvenirs avec les barabes ... brabare ... Avec ces gros tas !"
Il se mit à rigoler nerveusement. Il avait complètement oublié l'existence d'armures/
"Je suis Walor. Même si je suis conscient qu'une statue de métal, aussi sexy soit-elle, ne doit pas souvent se mouvoir et s'émouvoir, auriez vous quelque chose à grignoter ?"
Walor semblait délirer. Dans sa tête encore en état de choc, il se voyait statue de métal avec une sorte de chapeaux doré, à laquelle des barbares enthousiaste et admiratifs donnent des pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque surprise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'horreur de la guerre dans la perfidie d'une attaque surprise.
» Attaque surprise [Quête]
» Attaque surprise
» Attaque surprise [Nathan & Leslie]
» Nuit 3 : Attaque surprise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Croisées :: Partie RPG :: Le front-
Sauter vers: