Les Âmes Croisées

Jeu de RPG pour ceux qui ont toujours voulu faire partie du monde Des Âmes Croisées de Pierre Bottero
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vaëln

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 30
Localisation : Comme le vent... Partout et nul part

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 18 ans
Fonction: Gouvernant

MessageSujet: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Mer 30 Mai - 22:57

Je crois que je peux dire que cette nuit fut la plus épuisante, la plus éprouvante de toute ma courte vie... La soirée avait été un fiasco total. L'anniversaire de la conseillère et de Calypso, la rencontre avec le ministre des finances et notre... relation avec ma soeur qui se dégrada... Comment tout cela a pu se produire ? Ma soeur, presque nue, reposait entre mes bras et mon corps, moi aussi, à moitié nu...

Aryane couvait une maladie depuis un certain temps déjà d'après ses paroles et moi, avec cet amour qui m'animait, je l'avais fui lorsqu'elle me repoussa. Je suis un monstre. Mes erreurs l'ont amené à souffrir en silence. J'aurais du être présent, prendre sur moi, retenir les larmes et cette flamme qui flamboyait dans mon coeur pour rester auprès de la future reine. J'avais fait fausse route car pour moi, elle était la seule femme que j'aimerai. Le prince qui aime la princesse... Le même sang coule dans nos veines... Un amour interdit, les sentiments non réciproque de ma soeur... Ma vie ne fut guère joyeuse depuis mon retour de la guerre. Son sourire, ses yeux, son caractère, tout ce qui l'anime m'avait permis de revenir des champs de bataille mais tout s'est effondré et depuis, j'erre comme une âme en peine, une blessure plus profonde encore que ma balafre qui scindait mon torse en deux.

Aryane dormait paisiblement contre moi, nos corps enlacés comme de jeunes tourtereaux. Je lui avais promis de redevenir son frère d'antan, le jeune homme qui riait avec elle, s'amusait à ses cotés... Mais pouvais-je vraiment y arriver ? Pouvais-je faire taire les sentiments que mon coeur criait envers elle ? Je devais encore me sacrifier pour le bien du royaume mais aussi pour elle. Les sacrifices de ma personne étaient devenu récurent mais je commençais doucement à vouloir vivre la vie que je souhaitais, loin de l'amour, loin de la cour, loin de tout ! Vivre en ermite, seul, avec un beau paysage... J'aspirai à la liberté physique et mentale. Belle utopie...

Les larmes roulèrent le long de mes joues et ce fut en silence que je tus ma peine. Cette blessure ne se renfermerait jamais...

...

On toqua à ma porte. Mes yeux s'ouvrirent et j'étais encore épuisé. J'avais veillé ma soeur le plus longtemps possible mais le sommeil m'avait rattrapé à son tour. Aryane dormait paisiblement comme si rien ne s'était produit la nuit dernière. Je devais redevenir le frère d'antan pour elle et ce, dès aujourd'hui...

On toqua à nouveau. Je me retirai lentement du lit pour éviter à Aryane de se réveiller puis j'entrepris de mettre une chemise à la va vite pour ensuite m'approcher de la porte. Personne ne devait savoir que ma soeur avait dormi avec moi car de sombres rumeurs pourraient alors circuler librement dans le palais. Aussi, j'ouvris à peine ma porte pour que mon serviteur ne puisse voir que ma personne.

"Prince, le petit déjeuner est servi."

Je le regardai son plateau en main. Il est vrai que d'habitude, je le prend sur mon lit mais aujourd'hui, cela est impossible.

"Posez le sur ma table et allez chercher un guérisseur immédiatement."

Il s’exécuta. Je laissai donc Aryane se reposer, moi dans mon fauteuil non loin de mon lit après mettre vêtue convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Dim 3 Juin - 10:19

Aryane dormait profondément. D'un sommeil réparateur. Pour la première fois depuis des mois, elle se sentait en sécurité dans les bras de son frère. Pour la première fois depuis des mois elle dormait profondément. Elle reprenait des forces.
Elle partit dans le monde des rêves...

Aryane monte la cote. Encore et toujours. Elle gravit la pente de cette montagne infinissable, répondant à un appel inconnu... Cette voix qui la taraude, qui la cherche... Qui lui ordonne d'avancer, encore et encore...
Aryane avance dans un chemin plein de cailloux. Un chemin le long d'un court d'eau...
Le paysage est magnifique. Elle ressent une grande fatigue...
Son rêve change de décor...
Ce n'est plus les grands arbres et les cailloux qu'elle à devant elle en entendant les bruit de l'eau, c'est la décoration d'une vieille maison. Abandonnée. Les toiles d'araignée fleurissent sur les murs et une pellicule de poussière se trouve par terre. Aryane se sent à l'étroit dans cette maison, mais elle continue à avancer...
Elle monte les escaliers... Arrivée à l'étage elle pousse une porte entre-ouverte. Elle y trouve un homme, allongé. En s'avançant vers lui elle remarque qu'il est mort... Des larmes coulent sur ses joues... Quel que soit cet inconnu, il est mort maintenant. Et c'est de sa faute... Elle le sait, sans le savoir...
Elle se retrouve dans une rue où une étrange machine à vapeur siffle. Elle rit. Rit de la beauté de la fillette qui descend de cette machine, une valise à la main. Rit de voir tout ces passants qui se bousculent et qui se hèlent...
La revoilà sur le chemin de de terre et de pierre, dans la foret... Elle avance... Quand verra t-elle enfin le sommet ?
Un ours apparait. Tout s'arrête.
Pourquoi a t'il une fleur de pavot dans sa fourrure ?
Elle arrive au sommet.
Enfin.
Elle y voit un homme. Qui l'attend. Ses trait sont impénétrables. Aucun moyen de savoir qui c'est. Et sa voix qui l'appelle encore et toujours... Sans même qu'il aie besoin d'ouvrir la bouche...
Est-ce son frère ? Est-ce un inconnu ?

C'est sur ses questions qu'Aryane ouvrit les yeux. Secouée. Qui était l'homme mort ? Qui était l'homme qui l'appelait ? Pour le première fois depuis qu'elle faisait ce genre de rêve elle le voyait, enfin. Peut-être la nuit prochaine elle saurait enfin qui c'est ? Aryane secoua ses pensées. Elle était réveillée. Elle devait maintenant trouver où elle était car la pièce ne ressemblait aucunement à sa chambre. Et trouver la raison de sa presque nudité. Elle referma les yeux. Que lui était-il arrivé ?
Un bruit, une voix lui parvint. Une voix connue. Celle de son frère.

- ...allez chercher un guérisseur immédiatement.

Un Guérisseur ? Tout lui revint alors en mémoire... Son rêve prit moins de place dans ses pensées et elle retrouva ses obligations. Elle se trouvait dans le chambre de Vaëln à moitié nue car elle avait eut une de ses crises qui la laissait chancelante. Une crise encore pire que d'habitude. Son frère s'était collé à elle pour lui fournir la chaleur dont elle avait besoin. Les ennuis recommençaient. Elle avait envie de retourner voir l'ours à la fleur de pavot...

Dans un grand effort de volonté elle réussit à se dire qu'il valait mieux pour elle comme pour son frère qu'elle soit vétue lorsque que le Guérisseur viendrait. Elle ne savait pas où était Vaëln, mais il fallait bouger et s'habiller. Elle s'assit sur le lit, se couvrant des draps tout en cherchant ses habits des yeux. Son frère était assis sur un fauteuil, sommenolant. Elle repèra alors un tas de vétements foncé par terre, se surprit à se dire que ce n'était pas à elle puis, se leva du lit et les pris. Pas un regard pour son frère. Elle était dans un état mi-éveillée mi-somnolente, l'état du réveil. Et pourtant, en tant que Princesse, elle se devait d'être réveillée. Mais, l'esprit encore embrumé par son rêve, Aryane ne cherchait pas à faire bonne figure. Elle s'habilla lentement, sans trop savoir pourquoi. Elle se rassit sur le lit, risqua un regard vers son frère...

- Bonjour Vaëln...

Un bruit de pas précipité parvint à leurs oreilles. Le Guérisseur arrivait.

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Manek

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 26

Personnage
Nom de famille: Fellys
Age: 23 ans
Fonction: Guerrisseur

MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Mar 5 Juin - 19:37

Une matinée comme toutes les autres pour Manek. Le devoir l'appeler de nouveau et cette fois à l'endroit qu'il appréciait le moins...le palais royal. Il n'en avait pas non plus une sainte horreur mais ce lieu avait le don de le déprimer. Pour lui ce grand édifice était froid, vide, sans vie. Malgré toute la beauté du luxe qui y régnait, rien ne pouvait lui enlever l'idée de solitude qu'on ressentait dans ses immenses couloirs silencieux.

On lui avait annoncé que le prince Vaeln l'avait fait appelé. Il ignorait bien entendu la raison de cette demande, c'était pour lui la première fois qu'il rencontrait un des personnages royales. Mais pour lui tous les gouvernants étaient quasiment identiques. Comme ces lieux notamment: froid et vide. Manek n'était pas quelqu'un de critique mais il avait appris par expérience à connaître les différents perles.

Mais malgré ça, son métier ne connaissait aucune différence. Il devait venir en aide à tout être humain qu'il soit arrogant ou pas. Ce qui était parfois un inconvénient car quand il soignait des gens qui avaient eux-mêmes tuer d'autres personnes, sa conscience pesait lourd dans son esprit. C'était ainsi il devait sacrifier ses pensées pour son métier, les hommes comptaient sur lui et il se devait de faire son devoir.

Ses pas résonnaient dans l'immense couloir, il appréhendait malgré lui sa rencontre avec le prince. Il n'avait pas réellement entendu d'échos négatif sur lui, on racontait qu'il était un prince guerrier. Donc peut-être n'était-il pas arrogant ?

Enfin ses pas le conduire devant une énorme porte de bois massif. En inspirant un grand coup, il toqua doucement contre le bois. Serrant la clenche dans ses mains, il poussa la lourde porte. Il vit d'abord une femme allongée dans un grand lit, il supposa que ce soit la princesse Aryane. Son frère était non loin d'elle assis sur un fauteuil. Ces jeunes gens étaient d'une beauté intenses, le genre de physique qui impressionne dés le premier coup d’œil.

Manek posa sur son visage, le sourire qu'il affichait à tous ses patients. Un sourire franc et rassurant. Il se courba devant les deux personnages royaux et posa sa mallette sur une table d'appoint près d'une fenêtre.

" En quoi puis-je vous aider sire ? "


S'adressant à Vaeln vu que c'était lui qui l'avait fait demander et remarquant que la princesse semblait très faible pour apporter un diagnostic assez clair.

Revenir en haut Aller en bas
Vaëln

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 30
Localisation : Comme le vent... Partout et nul part

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 18 ans
Fonction: Gouvernant

MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Mer 22 Aoû - 1:58

Ma chère soeur s'éveilla et je fis semblant de ne pas la voir. Sa nudité était presque totale... Mon coeur s'affola en pensant à ses formes... Mon coeur s'affola en pensant à la douceur de sa peau... Mon coeur s'affola en se remémorant son parfum... Je devais me calmer... reprendre mon souffle... mes esprits... La route serait longue pour moi... Redevenir un frère... Je devais m'atteler à cette tache mais la douleur m'accompagnera toute ma vie... Quelle sombre histoire...

Aryane se revêtit tandis que nous attendions le guérisseur. Son état m'inquiétait et j'en étais responsable d'un certain coté. Je m'en voulais d'avoir été aussi égoïste et aussi puéril. Sa vie aurait pu la quitter sans que je remarque quoi que ce soit... C'était inadmissible... Elle était certes ma grande soeur d'une année mais je me devais en tant qu'homme prendre soin d'elle. La future reine avait besoin de moi, de mes talents mais surtout de mon affection. Nous ne faisions presque qu'une seule et même personne. Je me sacrifierai pour elle, pour son bonheur et son bien être.

Je l'entendis me dire bonjour mais ce fut les pas pesants du guérisseur qui m'interpelèrent. Je me levais rapidement afin d'ouvrir la porte à cette personne qui pourrait m'en dire plus sur la santé et la maladie de ma soeur.

La surprise fut totale lorsque je vis cet homme. Je m'attendais à ce qu'un guérisseur de la famille royale interviennent mais ce ne fut pas le cas. Je pouvais le voir à sa tenue vestimentaire, à sa position, à son maintien mais si il avait la robe des guérisseurs, je ne devais pas juger à la première impression.

"Bonjour guérisseur."

La politesse avant tout. Son regard se posa sur moi avant de me demander la raison de sa venue. Je ne pouvais moi même décrire les symptômes de la future reine.

"Ma soeur est souffrante mais je pense qu'elle sera la plus à même à répondre à vos questions."

Je me dirigeais vers Aryane afin de lui baiser le front.

"Je serai dans la pièce d'à coté. Appelle moi si tu as besoin de quoi que ce soit."


Puis je sortit, laissant la guérisseur faire son office.
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Jeu 23 Aoû - 19:14

Endormie, Aryane entendait les bruits de pas du Guérisseur approcher.
Un flot de souvenir de son rêve refit surface... Comment ce songe avait pu être aussi vivant, aussi... présent ?
Lorsqu'elle entendit que quelqu'un toquait, elle se fit la promesse suivante : si elle se souvenait de son rêve lorsqu'elle aurait du temps libre, elle ferait son possible pour retrouver l'endroit de son rêve. Si elle ne s'en souvenait plus, alors peut-être qu'elle ne se souviendrai plus non plus de sa promesse. Ainsi faite, la promesse alla se ranger dans un coin de son esprit pour que la jeune fille ai a peu près tout ses esprits pour voir l'homme qui était entré. Elle se redressa et appuya son dos contre la tête du lit.

Visiblement plus âgé qu'elle, il avait une chevelure blonde, typique des Jurilans. Pourtant ni Aryane ni son frère n'avait les cheveux de cette couleur claire et cela causait quelques polémiques parmi les pointilleux. Lorsque son regard croisa le sien, Aryane vit des yeux d'un bleu clair. Tellement clair qu'on aurait pu les comparer à la couleur du ciel lorsqu'il faisait beau. L'attention du Guérisseur était porté sur Vaëln. Ce dernier se montra plutôt froid envers lui pendant qu'il donnait ses explications.

Au grand étonnement de la jeune fille, son frère vint lui déposer un baiser sur son front une fois qu'il eut fini de lui donner la parole pour qu'elle explique sa maladie. Ce simple contact fit frémir Aryane. Elle avait déjà mal à la tête en pensant comment elle devrait mettre des mots sur son mal qui l'habitait, et voilà que Vaëln agissait bizarrement. Enfin non, il agissait comme un grand frère qui prenait soin de sa sœur et pourtant, c'était elle la grande dans l'histoire. Il avait plutôt une manière de se tenir qui n'était pas ses habitudes. Aryane en aurait mis sa main à couper, il se tourmentait l'esprit à cause d'elle. Une fois de plus. Que fallait-il qu'elle fasse pour que le mal qui l'habitait lui, s'en aille ?
Encore une question qui faudrait qu'elle réfléchisse.

- Je serai dans la pièce d'à coté. Appelle moi si tu as besoin de quoi que ce soit.

Vaëln sortit laissant la pièce vide, à l'exception du Guérisseur et d'elle. Elle se demanda un instant si Vaëln entendrait sa déclaration à travers la porte. D'un coté, ça ne l'aurait pas gênée qu'il reste, mais d'un autre coté elle ne voulait pas qu'il sache les raisons qui lui faisaient que son mal en étaient la cause. Était-ce parce qu'il était impliqué dedans sans même le vouloir ? Aurait-elle même la force de le dire à l'homme qui se tenait devant elle ? Elle ne le connaissait même pas. Il était normalement chargé de garder le secret médical, mais... Fallait-il lui faire confiance pour autant ? Assaillie de doute, la princesse ne remarqua même pas qu'elle n'avait pas salué le Guérisseur. Lors-qu’enfin elle y pensa, il lui sembla qu'une éternité s'était écoulée depuis que son frère avait quitté la pièce. Pourtant, cette éternité n'avait duré que quelques secondes. Ce qui n'empêcha pas au silence gênant de s’installer. En tant que Princesse, elle se devait de paraître courtoise et aimable. Même si elle souffrait.

- Excusez-moi, j'essayai de remettre de l'ordre dans mon esprit. Bonjour, je me prénomme Aryane et je suis contente que vous soyez venu. Puisque nous allons nous côtoyer, comment vous appelez-vous ? Je suis désolée de ne point pouvoir me lever pour vous saluer mais je ne me sent pas très bien...

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Dim 2 Déc - 22:17

Alors que j'arpentais avec nonchalance les couloirs du palais, en quête d'une connaissance travaillant ici-même, la voix frêle d'un homme s'écria :
-Un guéri... un guérisseur ! Vite !
Un petit bonhomme surgit du coin du corridor. Il était chauve, potelé et trébuchait à chaque pas. Il posa les yeux sur moi et son visage s'illumina en une fraction de seconde. Se remettant sur pieds à une vitesse affolante, il vint à moi.
-Je suis disponible, dis-je alors qu'il ouvrit la bouche. Qu'y a-t-il ? demandai-je.
-Le Princesse a besoin de vous !
Je fus étonnée. Je n'aurais jamais imaginé que la Princesse elle-même aurait besoin de mes services. Surtout qu'elle ne manque pas de personnel... prenant conscience que la situation était peut-être grave, je m'enquis :
-Conduisez-moi à Sa Majesté !

Le serviteur m'emmena jusqu'à la porte en bois massif. Oubliant qui était ma patiente, j'ouvris la porte avec un geste démesuré et surtout, sans avoir pris la peine de frapper.
-Majest... !
La première chose que je vis fut le corps pâle et transpirant de notre Princesse.
Je rougis de honte. J'avais oublié les bonnes manières. Non. C'est trop tard, le mal est fait et maintenant je dois faire ce pour quoi je suis ici.
-Un Guérisseur était là il y a quelques minutes mais il a eu une urgence et il est parti. Sa Majesté s'est ensuite évanouie...pleurnicha le serviteur.
Je m'approchai à pas mesurés vers le lit, admirant pour la première fois d'aussi près l'enveloppe charnelle de la Princesse et évaluant en même temps la cause de ses maux. Premièrement, elle était déshydratée.
-Allez cherchez de l'eau, ordonnai-je sur un ton neutre.
Quelques secondes plus tard, deux bassines d'eau me furent données, ainsi qu'un petit linge et un pot. Je trempai le linge dans l'une des bassines et l'essora avant d'essuyer avec la plus grande délicatesse le visage de soie de la Princesse. J'exécutai de nouveau cette opération, rafraîchissant ainsi son cou et une partie de ses bras. Sa respiration était saccadée, mais elle n'allait pas tarder à se réveiller.
Normalement.
Tandis que je remplis le pot d'une eau plus fraîche, j'entendis un murmure...
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   Mar 6 Aoû - 19:34

Arynae vit le Guérisseur partir. Comme si elle lui avait fait peur. Une faible grimace barra son visage en pensant qu'elle ai pu lui faire peur. Quelle tête avait-elle ? Vaëln était déjà parti, lui aussi. Peut-être à cause de sa tête, lui aussi. Là, la grimace se transforma en sourire. Il faudrait qu'elle raconte ça à Calypso ! Pouvoir faire peur aux gens. Cela pouvait se révéler fort amusant. Seulement, l'heure n'était pas à la rigolade. Sa respiration était de plus en plus haletante et elle se sentait de nouveau partir...

La porte s'ouvrit laissant passer une jeune femme aux cheveux bizarrement bleus. Là, Aryane confirma son hypothèse. Elle faisait peur. Après avoir coupé son exclamation, la femme rougit . Aryane, elle perdit le fil de la conversation tellement elle devait essayer de se concentrer pour pouvoir respirer. Comment pouvait-elle en arriver là ? Elle ferma les yeux pour soulager la brûlure qu'ils lui procuraient lorsqu'elle les avaient ouvert. Les minutes lui semblèrent passer comme une éternité lorsqu'elle ressenti la merveilleuse morsure que lui procurait l'eau fraîche dégoulinant sur son visage. Cela lui fit un bien fou. N'osant pas encore ouvrir les yeux, elle murmura un petit merci.

Quelques secondes passèrent avant que la Princesse ouvre les yeux.

- Comment vous prénommez vous ? demanda-t'elle à la Guérisseuse.

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une maladie épuisante [pv Aryane et un guérisseur]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» [Alone] La paranoïa n'est pas une maladie.
» petite maladie
» Fuir la maladie
» Maladie, pirates et marines (titre temporaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Croisées :: Partie RPG :: Le palais :: L'infirmerie-
Sauter vers: