Les Âmes Croisées

Jeu de RPG pour ceux qui ont toujours voulu faire partie du monde Des Âmes Croisées de Pierre Bottero
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savant poétique [validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yelen

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 22
Localisation : Au pied d'un arc-en-ciel

MessageSujet: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 7:27









Yelen
Alcarin


Prénom
Yelen, soit "éclat du soleil"

Nom
Alcarin (mon vrai nom, soit-disant en elfique)

Age
Quatre ans

Peuple
Un perle

Je sollicite le droit et l'honneur de revêtir...
La robe de "je suis trop jeune pour choisir"... Vous allez mettre quoi, comme couleur ?






Who is your character?
Partie rpg




«Elle avait cinq ans la première fois qu'elle vit une Armure.»

Sur le mur de ma chambre, il y a une fresque. Une femme, magnifique, serrée par un homme séduisant. Et entre eux, une petit enfant, aux yeux d'un bleu plus profond que l'océan. Une famille, heureuse.
Sur le mur de ma chambre, il y a une fresque. Ce que ma famille aurait dû être. Le bonheur.
Sur le mur de ma chambre, il y a une fresque. Et malheureusement, ce n'est plus qu'une fresque, aux couleurs délavées par le soleil.
Le peintre a su saisir les derniers instants de joies des trois personnes, sur le tableau. Je ne me rappelle pas des évènements, j'étais trop jeune. Mais Nouna, la cendre qui s'occupe de moi, m'a tout raconté. Et ce n'est pas un conte que l'on peut raconter sur la couette, avant de s'endormir, alors qu'on rêve déjà qu'Aryane épouse un prince qui l'aurait sauvée d'un quelconque danger, et qu'ils fassent pleins de beaux enfants.
Mes parents se sont rencontrés il y a douze ans.


- Sahra Tilimore
Une jeune femme s'avance, la nuque courbée, vers les dix estrades imposantes, sans leur jeter un regard. Sa décision était prise, depuis sa naissance.
- Je me nomme Sahra Tilimore. Je sollicite le droit et l'honneur de revêtir la Robe de Guérisseur.
Sur leur estrade, un homme se leva. Il était âgé, comme le montrait sa barbe blanche et son visage tanné par les années. Mais sa voix ne trembla pas lorsqu'il annonça :
- Pourquoi ce vœu ?
La voix cristalline de la jeune femme, par contre, tressaillit légèrement, trahissant son anxiété, lorsqu'elle prit la parole.
- Parce que l'avenir des douze cités repose sur la santé de ses habitants. Parce que c'est en veillant à cette force que je servirai au mieux ma cité.
Une respiration. Le silence dura le temps d'une respiration. Allaient-ils accepter ?
Ils le firent. La cérémonie dura encore plus d'une heure, puis Sahra rejoint les autres Guérisseurs, qu'ils le soient depuis un ou dix ans. Et il était là. Caleb Alcarin. Il avait sollicité cette robe l'année d'avant. Il discutait avec un groupe de jeunes gens de son âge mais de castes différentes, sans doute ses anciens amis, lorsqu'ils étaient tous aspirants. Il se retourna, pour fouiller la pièce du regard, à la recherche, peut-être, d'un visage familier. Il passa sur elle sans la remarquer, adolescente perdue dans la foule. Mais il y revint. Ses yeux se fixèrent sur la frêle silhouette et ne la lâchèrent plus. Jusqu’à ce qu'elle se sente observée et lève la tête. Il se noya dans le bleu de ses yeux. Elle tressaillit devant la profondeur de son regard. Je naquis dans ce coup d'œil, rêve distant mais déjà présent.
Les années passèrent, ils grandirent, mais leur amour ne s'éteint pas. Ils continuaient à se donner la main lorsqu'ils marchaient côte à côte, à guetter le regard de l'autre, à s'embrasser avec passion. Lorsque Sahra tomba enceinte, leur bonheur redoubla. Je vis au monde entouré de cet amour. Cette perfection dura trois mois. Je m'éveillai rapidement, babillai joyeusement et commençai gentiment à faire mes nuits.
Une campagne fut lancée, pour aller lutter contre des créatures à la frontière du royaume. Ils avaient besoin d'un Guérisseur. En huit ans, mon père était devenu l'un des meilleurs. Il l'était encore plus en compagnie de sa femme, mais, trop affaiblie par sa grossesse et ses nuits blanches, elle dut se résoudre à le laisser partir. On m'a dit que j'ai pleuré pendant des heures après qu'il ait passé la porte. Comme si je savais.
Je savais qu'il ne reviendrait jamais.
Tué dans une bataille, il a donné sa vie pour un soldat.
Mais ce jour-là, Kaïa n'a pas rappelé que son fils. Ma mère est partie avec lui. Son corps, lui, était toujours là. Elle continuait à manger, dormir, respirer. Mais elle ne parlait plus. Elle n'était plus qu'une coquille vide. Elle cessa de sauver des vies, de s'occuper de moi.
À dix-huit mois, je parlais parfaitement, et chantais des chansons. Je savais compter. Six mois après, je voulus apprendre à lire. À trois ans, à écrire. Mais rien n'impressionnait ma mère. Rien de ce que je pouvais faire ne lui amenait le sourire.
Et il y avait ces hommes ! Tous, ils profitaient d'elle, de sa nature et de sa faiblesse, avant de l'abandonner lâchement. Certains m'ignoraient, d'autres ne savaient même pas que j'existais, d'autres encore me faisaient des cadeaux, pensant pouvoir acheter ma mère à travers moi. Ils étaient jeunes, vieux, beaux ou repoussants. Le seul dont je me rappelle vraiment n'avait pas d'âge. Dans mon souvenir, il était immense, mais peut-être était-ce dû au fait que, du haut de mes trois ans et quelques, je n'étais pas bien grand moi-même. Il était gentil avec moi. Il m'avait donné plein de choses, avec lesquelles je n'avais jamais joué. Et un soir...
Je n'arrivais pas à trouver le sommeil, parce que dans la chambre d'à côté, celle de ma mère, ils faisaient trop de bruits. Je ne comprenais pas ce qu'ils faisaient, mais ma mère criait. Et, petit à petit, les cris de ma mère se transformèrent en hurlements de frayeurs. Des mots se formèrent, des mots que mon esprit enfantins ne retint pas, tant ils étaient cruels. Je tremblais sous ma couette alors que ma mère glapissait de douleur. La peur suintait à travers le mur et me nouait le ventre. Je serrai le plus fort possible mon doudou en tissus. J'étais incapable de bouger. Puis ce fut le silence, pendant quelques minutes. Bien plus terrible que les bruits qui lui avaient précédé.
Un sanglot le fit voler en éclat. C'en était trop.
Je descendis de mon lit, posai mes pieds sur le sol glacé. Les chevilles battues par les pans de ma chemise de nuit, je poussai doucement la porte de leur chambre. Elle était à genoux, effondrée. Nue, ses longs cheveux devant elle, les bras croisés sur la poitrine pour garder un minimum d'intimité. Il s'apprêtait à la frapper lorsque j'entrai.
- Stop ! Laisse ma maman tranquille, elle t'a rien fait !
Mais que peut faire un enfant face à un homme en colère ? Que vaut tout l'amour qu'un enfant prote à sa mère, face à la rage d'un homme puissant ? D'une claque, il me jeta à terre. Sur ma joue, brûlante, je sentis une déchirure. J'y portai une main, la retirai pleine de sang. J'étouffais un sanglot et murmurai :
- Maman, s'il te plait...
Il leva à nouveau la main.
- Tu vas te taire, sale gosse !
Un autre choc, violent. Les larmes inondèrent mon visage, lavant le sang qui s'écoulait de ma joue et ma bouche. Je cherchai, désespérément, le regard de ma mère. Et, pour la première fois, le découvrit brûlant. Elle n'était plus éteinte. Si tout l'amour que j'avais pu manifester au paravant ne l'avait pas ramené, il avait suffi que je souffre pour que son instinct maternel vainque enfin le deuil. Elle se leva, attrapa l'épée pendue au mur, celle qui avait ôté la vie à mon père, et se plaça devant moi.^
- Va-t’en ! Laisse mon fils tranquille ! Va-t’en, et ne reviens jamais !
L'homme la regarda un instant, consterné. Puis, face à la longueur de la lame et au regard farouche de celle qui la tenait, il sortit à reculons. Une fois hors de la pièce, il se mit à courir. Sahra lâcha la lame, qui teinta sur le sol. Puis elle tomba à genoux. Délicatement, elle m'entoura de ses bras et me berça doucement, des larmes coulant silencieusement sur ses joues.
Je n'avais pas compris. Pas compris pourquoi il lui avait fait du mal, pourquoi elle pleurait. Mais c'était si doux de se faire bercer à nouveau. Ce jour-là, je n'étais plus le gamin bien trop intelligent et grave pour son âge. Cet instant-là, je redevins un petit enfant. Mon pouce trouva naturellement le chemin de ma bouche, et je m'endormis.
Il fallut encore plusieurs mois à ma mère pour se remettre. Une longue convalescence, que j'observai avec minutie.[/i]

Sur le mur de ma chambre, il y a une fresque. Un couple, avec un enfant. Un passé douloureux.
Sur le mur de ma chambre, il y a une fresque. Le futur ?
Aujourd'hui, maman m'a présenté un homme. Il s'appelle Kyran. Il a une fille, grande, qui se prénomme Lyndya. Elle, c'est le contraire de moi. Elle a un papa, mais plus de maman. Et il a l'air gentil. Mais maman me l'a présenté. Elle a dit qu'elle ne voulait pas choisir sans moi. Qu'elle volait qu'il me plaise. J'ai dit oui, parce que j'ai vu qu'elle était heureuse, avec lui. Mais je ne veux pas partager ma maman avec sa fille, et je ne veux pas qu'il devienne mon papa.



«La première mèche est la plus difficile à couper.»

Aujourd'hui, j'entre à l'école, pour pouvoir être aspirant, plus tard. Et la maîtresse nous a demandé de faire un dessin de nous. Le garçon que j'ai dessiné ne fait que vingt centimètres, alors qu'en vrai, je fais un peu moins d'un mètre. Et il est tout mince, puisque je fais tout juste douze kilos. Il a les cheveux châtains. Mais ce n’était pas facile de choisir la bonne couleur, parce qu’u soleil, mes cheveux sont bruns alors que dedans, ils sont presque gris. Et j'ai dû beaucoup colorier quand même, parce qu'ils ne sont pas tout courts. Pour les yeux, j'ai été obligé de les faire trop clairs, parce qu'il n'y a pas de bleu assez foncé. Ma maman dit qu'on dirait un lac. J'ai un joli nez, en vrai, mais sur mon dessin, il est raté. Et je fais la grimace, alors que mes lèvres sont fines et mon sourire, Nouna dit qu'il est lumineux. J'ai dessiné une tunique, parce que c'est comme ça que je m'habille, avec un pantalon et des bottes en cuir de siffleur, c'est très résistant. J'ai pas fait la cicatrice, parce que c'est moche. Mais l'homme, quand il m'a frappé, sa bague m'a coupé profondément, et, malgré les soins de ma mère, il reste une fine ligne qui me court sur la pommette droite. Je suis très souple aussi, même si ça ne se voit pas sur une image.



«Tu es aussi obstinée qu'un fang qui a senti une charogne.»

Je suis intelligent, plus que la plupart des enfants de mon âge. Mais j'ai réalisé que ça m'attirait plus d'ennuis que de reconnaissance, plus de jalousie que d'admiration. Alors je la cache. Derrière de la naïveté, de la candeur. Je profite de mon physique mignon pour me fourrer dans des situations impossibles, à cause de ma curiosité dévorante, pour m'en sortir avec un sourire. Je déteste les gens qui me prenne pour un idiot, qui me disent à chaque que je les vois "comme il a grandi !" ou encore "Il est trop mignon !", en parlant à la troisième personne. Je suis suffisamment discret pour ne pas m'attirer d'ennuis, et assez intelligent pour inventer des histoires et me sortir de n'importe quelle impasse. J'ai une maturité supérieure à celle de certains adultes. Mais le soir, quand je suis seul, je me laisse aller et redeviens un enfant. Je demande à Nouna de me raconter une histoire, à maman de me chanter une chanson, je suce mon pouce et raconte ma journée à mon doudou. Et, parfois, je me laisse aller à mes souvenirs et me mets à pleurer en silence.








Who are you ?
Partie hors-jeu



Nom
Je suis Lana, donc plutôt Lana, mais sinon, Yelen...

Age
L'âge à partir du quel on a le droit de boire de la bière A la tienne

As-tu lu le règlement ?
Spoiler:
 


As-tu un parrain ?
J'y étais déjà ^^

As-lu le livre ?
Plus d'une fois !

Profession
Je suis en deuxième degymnase, soit la première S en France, il me semble...

Loisirs
L'écriture, l'escalade, l'Aikido, la lecture, un peu de dessin, écouter de la musique, principalement...

Quelque chose à ajouter ?
Re-bonjour !



Dernière édition par Yelen le Jeu 20 Déc - 19:46, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 7:30

Ohhhh elle est choute ton image de grenouille =p Bref je sais pas moi je te mettrais dans les aspirants, après je sais pas xDD

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
Yelen

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 22
Localisation : Au pied d'un arc-en-ciel

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 7:41

Ok, c'était juste pour savoir... Je suis en train de rédiger ma fiche, mais il va me falloir du temps...

EDIT : Euh, quelques heures (que j'aurais dû passer à bosser, mais bon...) ont finalement suffit : J'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 12:35

Bon, je te valide tout ça Lana, bien évidemment =)

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 12:51

Wow ! Mais c'est super comme fiche !! Je te félicite ! Very Happy On devrait faire une catégorie enfant !

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Hellwind

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 19
Localisation : dans ton ombre

Personnage
Nom de famille: Eater
Age: 25
Fonction: Cendre

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 12:52

JE suis dacord
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 13:01

Ben oui mais on a déjà une catégorie mort ou ya personne... Enfin si vous voulez je peux la faire mais il me faut une couleur =D

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
Hellwind

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 19
Localisation : dans ton ombre

Personnage
Nom de famille: Eater
Age: 25
Fonction: Cendre

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 13:06

Baaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa le blanc ou le beige le marron très foncée ou le multi color
Revenir en haut Aller en bas
Yelen

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 22
Localisation : Au pied d'un arc-en-ciel

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 13:45

Merci, Aryane !

Qulques couleurs sympa : #046380, #4A1A2C, #B18E7C,
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 13:51

Merci Lana =) Je te ferais ça quand j'aurais fini la réponse à lyndy =)

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
Lyndya

avatar

Messages : 597
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 21
Localisation : Suisse, Europe, Planète Terre, Système solaire, Galaxy, bout d'Univers découvert par les astronautes, Univers non découvert, chez les Martiens?

Personnage
Nom de famille: Aleaïdana
Age: 13
Fonction: Aspirante

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 15:30

benvenuto mon petit frère ahahah! juste une question...faut que je change ça dans ma feuille de présentation ou pas? et puis c'est normal que je vois plein de caractère impossible à lire dans ta feuille de présentation? et faut qu'on fasse un RP ensemble pour soit disant le mariage de nos moman et popa^^
Revenir en haut Aller en bas
Hellwind

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 19
Localisation : dans ton ombre

Personnage
Nom de famille: Eater
Age: 25
Fonction: Cendre

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 17:11

J'aime bien le beige c'es stylé et sa le fait pour les Gosse
LOL LOL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Dim 23 Sep - 17:46

J'ai la chance de te souhaiter bienvenue ! :3

J'aime trop la nouvelle fiche de présentation *_*
Revenir en haut Aller en bas
Hellwind

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 19
Localisation : dans ton ombre

Personnage
Nom de famille: Eater
Age: 25
Fonction: Cendre

MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   Mer 26 Sep - 15:51

OUAI TROOOOOOOOOOOOOOOOOP(alors que je l'est pas lu Timide )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savant poétique [validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Savant poétique [validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Croisées :: Bibliothèque :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: