Les Âmes Croisées

Jeu de RPG pour ceux qui ont toujours voulu faire partie du monde Des Âmes Croisées de Pierre Bottero
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oméga, l'enfer ténébreux

Aller en bas 
AuteurMessage
March

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 20
Localisation : Wonderland

Personnage
Nom de famille: Starcry
Age: 16
Fonction: Cendre

MessageSujet: Oméga, l'enfer ténébreux   Lun 1 Aoû - 13:47







Il existe une planète qui ne connaît jamais l'aube. C'est sur cet astre que l'on trouve les territoires du pays de Nëgget' Ày. Le seul pays de cette planète...
Composition: 95% d'eau et 5% de terres... Un soleil artificiel éclaire la capitale mais certaines régions ne sont pas baignées par ses rayons. Des aventuriers en quête de gloire sillonent ces contrées sombres et dangeureuses. Le monde était paisible et agréable avant le règne d'Helsgrind. La légende raconte que c'était un Dieu. Bien que ce fût très probable du fait de ses pouvoirs, il n'y en a aucune preuve.
Aujourd'hui, le monde est dirigé par les Helsuut, fils d'Helsgrind. Ils doivent être à peu près du nombre de 50. Ce ne sont pas réellement ses enfants, il les crée en quelque sorte. Quasiment tout le peuple souhaiterait se révolter... Si seulement ils en avaient le courage... Si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
March

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 20
Localisation : Wonderland

Personnage
Nom de famille: Starcry
Age: 16
Fonction: Cendre

MessageSujet: Re: Oméga, l'enfer ténébreux   Lun 1 Aoû - 13:50






-"Comme vous le savez tous, Helsgrind est arrivé au pouvoir il y a sept millénaires déjà. Certains historiens pensent que...".
"C'est chiant, pensa Dogma". Dogma était assez grand, les cheveux mi-longs, en bataille, bruns et les yeux verts. Il se tourna vers Plasma, sa meilleure amie depuis dix ans, depuis qu'il était arrivé à Lohengrind, la capitale. Il la contempla sans prêter attention aux regards moqueurs de certains de ses camarades. Il aurait aimé qu'elle ne s'en rende pas compte mais c'est ce qui arriva. Plasma avait les cheveux d'or et le regard d'émeraude. Cette ressemblance entre ses yeux et ceux de Dogma l'a longtemps fait se questionner jusqu'à ce qu'elle en arrive à la conclusion que ce n'était que du pur hasard. Ce qui était exact. Il détourna alors la tête, gêné et, à contrecoeur, suivit le cours d'histoire de Madame Blùb'Et.

Ce fut pour Dogma le plus beau moment de la journée lorsque la sonnerie retentit.

- Et voilà ! C'est les vacances, on va encore s'ennuyer pendant deux longs mois. Tu retournes à Sey'Baen pour les vac', c'est ça ? Demanda Plasma.

- Ouais, répondit Dogma.

Sey'Baen, c'était une de ces régions qui ne sont pas éclairées par le soleil artificiel. Dogma était né là-bas et aimait y retourner de temps en temps malgré les miliciens qui s'en prenaient aux personnes qui n'étaient pas assez plaisantes à leur goût. Plasma hésita quelques instants puis finit par demander à Dogma:

- Dogma, ne te sens surtout pas obligé de me donner une réponse positive mais... Est-ce que je peux venir avec toi ?

- Hein ?! Comment ça ? Ton père ne sera jamais d'accord !

- Crois moi, le Roi a autre chose à faire que de s'occuper de sa fille ! Je pourrais mourir devant lui, il ne s'en rendrait même pas compte !

- Bah... D'accord, si tu veux.

- Merci, cria-t-elle en se jetant dans les bras de Dogma.

Il fut si surpris par cette action soudaine qu'il faillit tomber mais se retint de justesse. Il n'arrivait pas à cacher son embarras jusqu'à ce que Plasma relâche son étreinte.

- Merci encore, lui dit-elle en souriant. Je pense que les vacances seront plus cool que prévu.

Ils continuèrent de marcher jusqu'a ce qu'ils arrivent au centre-ville. Un vendeur d'objets magiques était en train de marchander une amulette à un homme mystérieux. Elle était d'argent, avec une chaîne en or. Elle était incrustée de Rubis, Saphirs et Emeraudes. En son centre, on apperçevait un signe étrange que ni Plasma, ni Dogma n'avaient déjà vu auparavant. Puis ils allèrent s'acheter quelques friandises qu'ils engloutirent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et continuèrent leur route quand tout à coup, un jeune homme se dressa devant eux.

- Hey, Starcry ! ce n'est pas en faisant ami-ami avec la princesse Nighthope que son père t'accordera les même privilèges qu'aux Helsuut, lança le jeune homme.

- La ferme Elainn ! Il est différent de toi, lui n'en a rien a faire d'avoir des privilèges ! Répliqua Plasma.

- Je disais ça juste comme ça, dit-il en continuant son chemin.

Elainn était un menteur, un manipulateur qui passait son temps à se moquer des autres et qui avait la grosse-tête. Typiquement le genre de personnage que Plasma et Dogma détestaient.
Il était dans la même classe qu'eux. Il était grand, brun avec les cheveux courts et les yeux marrons.

- Heu... Merci, dit Dogma.

- De rien, mais la prochaine fois ne te laisse pas faire. Je n'aime pas te voir comme ça. Dit Plasma l'air triste et rêveur.

Ils continuèrent jusqu'à arriver chez Plasma. Le château du Roi se dressa devant eux comme une montagne. Il était grand, noir et composé de cinq tours. La plus imposante était la tour centrale, avec à son sommet, le si précieux soleil des Deyja, les habitants de la capitale. Que ce soit chez les Làmarae (ceux qui vivaient dans le crépuscule) ou chez lui, chez les Eldunarì (ceux qui vivaient dans l'obscurité), les gens se débrouillaient très bien sans... Il se dit alors que cela devait sûrement être une question de mentalité.

- Bon, je te laisse !

- Tu sais, Dogma, tu peux rentrer si tu veux...

- Plasma... Tu sais bien que ton père ne m'aime pas beaucoup...

- Pas beaucoup, c'est déjà mieux que pas du tout, ajouta-t-elle en souriant.

Elle l'entraîna avec elle dans le château sans que Dogma ait le temps de refuser. Chez Plasma, tout relevait du luxe. Les murs étaient en bois, sombre et ciré, avec à ses pieds de merveilleuses statues de marbre. Plus en hauteur, se trouvaient des tableaux dont la beauté n'en était que plus renforcée par la dorure des cadres. Ils montèrent un imposant escalier en bois ciré et arrivèrent dans un long couloir peu éclairé; les dalles étaient en marbre polychrome, les murs, eux étaient couleur pourpre. Dogma les toucha, du velours. Dans la partie inférieure du mur, encore ce magnifique bois sombre et ciré. Les poignées de portes étaient dorées. Elle l'emmena dans sa chambre, d'ici, on avait une vue sur presque tout Lohengrind. Une agréable odeur de caramel flottait dans sa chambre.

- Je vais régulièrement en piquer dans la cuisine. Expliqua-t-elle en riant.

- Et ton père ne s'en rend pas compte ? Demanda Dogma.

- Même s'il s'en rendrait compte il n'en aurait rienà faire... Pour lui, c'est comme si je n'existais pas... C'est comme ça depuis la mort de ma mère. C'est pour ça que tu est la personne qui compte le plus pour moi en ce monde.

La porte s'ouvrit. Un homme vêtu d'un long manteau bleu et portant un masque sur le visage apparut.

- Princesse, ne vous-a-t-on pas déjà dit que vous ne pouviez inviter vos amis en ces lieux ?

Il se tourna vers Dogma.

- Toi, je te reconnais ! Le Roi m'a demandé de t'interdire de voir sa fille.

- Le seul "cadeau" que mon père m'a offert. Delth, mon serviteur et protecteur. Reste, Dogma !

- Non ! Il doit paritr ! Delth sortit son épée, prêt à tuer Dogma.

- Dogma ! Fuis !

Dogma sprinta vers la porte et bouscula Delth, il réussit à sortir.

- Tsss... Qu'il ose revenir ! Delth, après avoir pronocé ces quelques mots se retira.

"C'est décidé, je pars avec Dogma" pensa-t-elle.

Elle parla à Dogma depuis sa fenêtre.

- Dogma, ça ne te dérange pas si nous partons ce soir ? Disons... à 3 heures ?

- Non, répondit-il. À tout à l'heure.


Dogma rentra chez lui. Lorsqu'il rentra dans sa maison, tout était silencieux. Son père adoptif mourrut l'année dernière, lorsqu'il avait quinze ans. Depuis, il habitait seul. Il alla se coucher directement.

Il se réveilla dans une salle de bal prestigieuse. Beaucoup de monde dansait, ils étaient environ cinquante en tout, dans la salle. Deux personnes qu'il reconnut dansaient au centre de la salle.
Dogma dansait avec Plasma ?!!
Non.
Ce n'était pas eux. "Plasma-bis" et "Dogma-bis" comme il les appela mentalement étaient différents d'eux.
L'autre Dogma avait les cheveux légèrement plus longs.
L'autre Plasma avait les yeux d'un rouge Rubis.
Il essaya alors de trouver Plasma, la vraie... Une main le saisit alors par derrière.

- J'ai attrapé un des rebelles, chef ! Attention, sa complice s'échappe !

- J'ai l'autre, apportons les à messire Llednar !

Ils nous firent avancer jusqu'au centre de la salle vers les autres nous.

- S'il te plaît, Jubia, écarte toi et emprisonne Plasma. Dit l'autre moi, Llednar, apparement à l'autre Plasma.

Le sosie de Plasma s'écarta un peu des autres, chuchota quelque chose d'incompréhensible avant que Plasma ne se retrouve emprisonnée dans une grosse boule d'eau en lévitation.
Térrifié, Dogma regarda autour de lui et, il lui fallut peu de temps pour comprendre que la majorité des gens présents à ce bal n'étaient entre autres, que des Helsuut. Il les reconnut à leurs yeux rouges qu'eux seuls avaient.

- Parle ou je tue ton amie, lança Llednar, pour qui travailles-tu ?

"Pour Blitz Berbier" pensa Dogma même s'il n'avait aucune idée de pourquoi il avait pensé à un de ses amis de Sey'Baen.

- Point de réponse ? Tant pis, je...

Dogma sortit son épée sans s'en rendre compte et fut surpris car il pensait qu'il n'en avait pas.
Il attaqua Llednar.
D'un geste fluide et rapide, il lui transperça le coeur.
Devant lui, l'image de Llednar se brouilla comme un hologramme en cours de désactivation.
Le décor tomba comme un mirroir qui se brise.
Llednar surgit de la droite de Dogma et le blessa à la main.

Dogma se retrouva allongé dans son lit. Il se serait dit que tout ce qui venait de se passer n'était qu'un simple rêve s'il n'avait pas la main droite entaillée avec le sang qui coulait à flots.

Qui était donc ce Llednar et où l'avait-il emmené ?
Il se fit alors du souci pour Plasma... Et elle, était-elle hors de danger ou était-elle toujours là-bas ?

Note de l'auteur: Je suis en train d'écrire le chapitre 2 =)
Alors ? C'est bien ? Dite le si c'est pourri ^^
Vous aurés aussi remarqué que souvent, les méchants que j'invente s'appellent Llednar XD
C'est parce que c'est le méchant de Final Fantasy Tactics Advance et que j'adore ce jeu !!!!!!! XP


Dernière édition par March le Mer 14 Sep - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Oméga, l'enfer ténébreux   Lun 1 Aoû - 15:16

J'aime bien =) Hate d'avoir la suite =)

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
March

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 20
Localisation : Wonderland

Personnage
Nom de famille: Starcry
Age: 16
Fonction: Cendre

MessageSujet: Re: Oméga, l'enfer ténébreux   Lun 1 Aoû - 15:25

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oméga, l'enfer ténébreux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oméga, l'enfer ténébreux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Croisées :: Bibliothèque :: Création-
Sauter vers: