Les Âmes Croisées

Jeu de RPG pour ceux qui ont toujours voulu faire partie du monde Des Âmes Croisées de Pierre Bottero
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Lun 5 Sep - 11:28

Aryane se préparait. Elle devait rencontrer le meilleur géographe de la ville. Son père lui avait dit qu'il fallait qu'elle le voie pour discuter et ainsi améliorer sa culture générale. Elle avait des questions, il avait des réponses. Elle se regarda dans le miroir. Son reflet lui plut. Elle avait mis, une robe rouge avec des fils dorés. Ses cheveux avaient été coiffés et elle mis ses boucles d'oreilles fétiches.
Le rendez-vous était fixé à la bibliothèque. Pour l'occasion, la bibliothèque avait été fermé et seul le bibliothècaire et le Géographe en avait l'accès.
Elle allait devoir donner le meilleur d'elle-même. Un entraînement avait dit son père. Un entraînement pour devenir Reine. Manipuler les mots. Pourtant ce n'était qu'une discussion a priori banale.
Aryane se dirigea vers la bibliothèque. Dans les couloirs les gens la regardait. Il la voyaient tout les jours ou presque mais il fallait toujours qu'il la regarde avec de gros yeux comme si elle était une chimère.
Arrivée à la bibliothèque elle vit un jeune homme déjà assis sur les chaises en soie violette. Il avait de beaux traits fins. Il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup plus d'années qu'elle. Elle s'approcha et tendit sa main pour lui serrer la sienne. Et, tout en faisant cela elle se présenta.
-Bonjour, je suis Aryane. Enchantée de vous connaître monsieur...?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.


Dernière édition par Aryane le Mer 2 Nov - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Greg

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/08/2011

Personnage
Nom de famille: Bayler
Age: 28 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Lun 5 Sep - 14:32

Après une mission qui avait durée 2ans en terre inconnu, Greg pouvait enfin rentrer. Il avait passé tout son temps dans une forêt vierge très peu exploré. Cette avai mission avait été éprouvante et périlleuse. Le géographe avait étudié la faune et la flore, et avait vécu avec des tribus indigénes pour des études éthnologiques. Il n'avait été accompagné que de 5 armures, ils étaient tous rentré en vie mais dans un piètre état. Greg s'en sortait le mieu, en même temps vu qu'il ne se battait pas il ne risquait pas grand chose.

Si le géographe avait accépté cette mission c'était simplement pour prendre du galon, il devait récupérer sa réputation et être un géographe hors-pair. S'il menait à bien une mission aussi périlleuse il se ferait connaitre. C'était sûr. Il avait finalement rendu son rapport au palais, avec toutes les découvertes importantes qu'il avait fait, le palais l'avait plus que bien rémunéré. Greg avait même tracer une carte sur lequel figurait plus des trois-quarts de la forêt.

Les conséquences avaient été encore mieux que tout ce qu'il avait pu imaginer. Le roi l'avait qualifié de "meilleur géographe de la ville". Il avait participé à de nombreux interviews et conférences. Le nom des Bayler renaissait de ses cendres. Plus Greg aura d'importance, et plus il pourra agir pour améliorer cette ville. Le roi était allé jusqu'à lui demander de donner des cours particuliers à sa fille. C'était parfait, pour se faire un nom dans le monde politique, il faut avoir des relations. Et une princesse c'est ce qu'on peut appeler un bonne relation.

Il avait rendez-vous à la bibliothéque, le roi l'avait entiérement réservé. Personne à part Greg, la princesse et le bibliothéquaire ne pouvait y aller.

*Les hommes de pouvoir ne peuvent pas s'empêcher de faire les choses en grand*, pensa-t-il.

Il s'assit sur une chaise en attendant la princesse, lorsqu'une femme vêtu d'une robe rouge voyant entra. C'était la première fois que Greg rencontrait la princesse. Il ne l'imaginait pas aussi belle. La princesse lui tendit la main et ajouta:

-Bonjour, je suis Aryane. Enchantée de vous connaître monsieur...?

-Moi de même, mademoiselle.

Greg fit les courbettes habituelles qu'il faut faire avec la famille royale, il lui embrassa la main et la regarda. Il eut l'étrange impression qu'elle n'aimait pas ce genre de courtoisie.

-Votre père m'a chargé d'augmenter votre culture général et vos talents de réthorique, n'est-ce pas? J'espère qu'il ne vous a pas forcé à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Lun 5 Sep - 15:38

-Moi de même, mademoiselle.
Monsieur Bayler fit des courbettes et m'embrassa la main. Je rigolais intèrieurement. Il n'y avais pas besoin de faire ça ! D'ailleurs j'aimais pas qu'on le fasse c'était bon pour les défilés et tout. Et encore. Il faudrait carrèment que ce genres de chose soient interdites. C'était d'un ennui mortel et en plus l'idée d'avoir toujours a voir les gens faire des courbettes alors que je n'avais rien fait de spéciale a part d'être née me dégoutait un peu.
-Votre père m'a chargé d'augmenter votre culture générale et vos talents de réthorique, n'est-ce pas ? J'espère qu'il ne vous a pas forcé à venir.
Mon père avait eut l'idée de ces cours mais il était resté très vague sur le sujet alors du coup je l'avais relancé souvent pour qu'il m'accorde ces leçons.
- A vrai dire c'est moi qui ai un peu forcé la main de mon père pour venir prendre ces cours. J'aime apprendre, en savoir plus sur mon peuple et sur la terre que je gouvernerai plus tard. Il faut que j'en sache le maximum pour pouvoir prendre les meilleures décisions, vous comprenez ?
Et je rajoutais :
- Comment devrais-je vous appeler pendant ces leçons ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Greg

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/08/2011

Personnage
Nom de famille: Bayler
Age: 28 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Mar 6 Sep - 11:21

- A vrai dire c'est moi qui ai un peu forcé la main de mon père pour venir prendre ces cours. J'aime apprendre, en savoir plus sur mon peuple et sur la terre que je gouvernerai plus tard. Il faut que j'en sache le maximum pour pouvoir prendre les meilleures décisions, vous comprenez ?

Greg était surpris de voir la princesse aussi impliqué dans son rôle, généralement les princesses sont capricieuses et ce sont leur père qui décide de leur vie. Mais cette fois ci c'est Aryane qui voulait avoir des cours particuliers. L'avantage c'est qu'elle serais motivé, et que Greg n'aura pas à la forcer de l'écouter.

- Comment devrais-je vous appeler pendant ces leçons ?

C'est vraie que Greg ne s'était pas posé ce genre de question pour préparer ses cours, il venait de se rendre compte qu'il pouvait demander à la princesse de l'appeler "Professeur". Ca lui faisait bizarre parce que généralement on l'appeler "petit". Ses joues rougirent un peu puis il répondu:

-Et bien, je pense que "professeur" sera le plus convenable, si ça ne vous dérange pas de m'appeler professeur, bien sûr.

Il fallait qu'il prenne les devants et faire bonne impression face à la princesse, il prit son air de personne très cultivé puis il dit:

-J'aimerai que vous me précisiez ce que vous voulez étudier en particulier, car je présume que des études géographiques et demographiques sur les royaumes pourraient vous ennuyer. Je ne voudrais pas faire des cours fastidieux et liméfiant. Deplus je sais que les gouvernants ont des cours très complet sur de nombreux sujets. Quel domaine voudriez-vous étudier en priorité?
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Mar 6 Sep - 16:21

-Et bien, je pense que "professeur" sera le plus convenable, si ça ne vous dérange pas de m'appeler professeur, bien sûr.

Pourquoi ne voudrais-je pas l'appeler professeur ? C'était ce qu'il était non ? Je lui en fis la remarque :
- Vous êtes mon professeur non ? Je vous appelerez donc "Professeur" alors.

Puis, sur un autre ton il enchaîna
-J'aimerai que vous me précisiez ce que vous voulez étudier en particulier, car je présume que des études géographiques et demographiques sur les royaumes pourraient vous ennuyer. Je ne voudrais pas faire des cours fastidieux et liméfiant. De plus je sais que les gouvernants ont des cours très complet sur de nombreux sujets. Quel domaine voudriez-vous étudier en priorité ?

C'était une bonne question. J'avais eut, comme il disait des très bon professeur mais, pas un seul n'avait été sur le terrain. Ou presque pas. Je voulais étudier la lieu où se trouvait la Cité des Anciens, les fleuves et les montagnes et le monde. avec mes professeurs je n'avait eut qu'à apprendre les environs d'Ankor. Je voulais apprendre plus. Mais je n'avais pas de sujets précis. Tout se bousculaient dans ma tête.

- Je ne sais pas précisèment. Mais je voudrais apprendre comment se forme le monde, les forets, les rivières, les montagnes. Je n'ai jamais eut l'occasion auparavant d'étudier cette question et, si nous pouvions commencer par celle là j'aimerai bien. Mais évidemment, Professeur, si ce n'est pas ce que vous aviez prévu nous pouvons toujours changer de sujet et le reprendre une autre fois.

J'avais envie de l’embêter cet homme qui s'ennuyait a prendre des grands airs alors je lui dit d'un ton joyeux :
- Et puis, à ce qu'il me semble ce n'est pas à l'élève de choisir le sujet de l'étude, normalement, si ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Mer 2 Nov - 11:45

Le géographe déambulait dans les couloirs du palais. Son invention était sur la bonne voie, et bien que l'ingénieur ne soit pas souvent là, il y avait déjà des plans de dessiner. Des esquisses certes, mais on devinait déjà la forme qu'aurait le bateau.
Le problème, c'est que Walor n'arrivait pas à trouver le moyen pour que l'engin se meuve dans l'air. Il se retrouvait donc avec un beau navire, incapable de naviguer. Quelle ironie.

Ces pensées accaparaient tant le géographe qu'il ne vit pas un de ses confrères arriver droit sur lui. Dans sa précipitation, le géographe bouscula Walor qui se fit éjecter sur le mur. Le fautif s'excusa, puis s'éloigna en courant. Il eut l'air de se rappeler de quelque chose et apostropha le pauvre Perle qui gisait maintenant par terre.

" J'ai une envie pressante. Dépêchez vous, il faut que vous vous occupiez de la princesse ! ". Et il repartit en courant.

Allons bon, voila que Walor devait se coltiner la princesse maintenant. Et puis quoi encore non, il était pas un gardien d'enfant ! Le géographe se surprit à pester contre le Roi, qui était entrain de transformer le palais en crèche ambulante.
De plus, il n'avait aucune idée d'où pouvait bien être cette foutue princesse. Et comme le géographe n'aimait pas plus que ça s'occuper des Perles, surtout la gamine du Roi, il décida d'ignorer cet ordre. Si il y avait un problème, c'était le géographe qui prendrait, pas lui.

Il continua donc son chemin, et comme par miracle, trouva la bibliothèque. Avec un soupir de résignation, il entra dedans pour de nouveau, chercher un moyen pour faire avancer ce foutu navire. Au détour d'une rangée, il aperçut une jeune fille, d'environ son âge. C'était une Perle. Rien d'étonnant à cela dans le palais du Roi, mais son rang social transpirait et émanait de tous les pores de sa peau. Malgré tout, elle était plutôt jolie, mais on voyait qu'elle avait pris du temps pour sa mise en plis et sa coiffure. De l'avis de Walor, c'était là une beauté contrefaite. Il préférait largement celle naturelle des cendres de sa taverne.

La jeune fille semblait l'attendre. Cela surpris Walor, qui lui ne s'attendait pas du tout à la voir. Heureusement pour lui, les bons conseils de sa mère lui revint en mémoire, et c'est avec un grande politesse qu'il s'adressa à elle. Mais il ne put empêcher une légère note, presque indécelable, de sarcasme troublé la partition de sa voix.

" Hum. Et bien bonjour jeune fille. Attendriez-vous quelqu'un dites moi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Mer 2 Nov - 14:24

La tête de mon professeur se décomposa soudain. Ce n'était pas si méchant ce que je lui avais dit, si ?
Il se leva d'un bond et partit sans rien dire en courant. Je restait assise là en me demandant qu'est-ce que j'avais bien pu lui fiare ou qu'est-ce qu'il avait. La porte de la bilibothèque claqua lorsqu'il quitta la pièce. C'était bien joli mais qu'est-ce que je faisais maintenant ?
La bibliothèque était maintenant vide ormis le bibliothécaire et moi-même. Le silence était pesant.
Dans le couloir j'entendit quelques bruit et les pas de mon professeur qui courrait. Dans le Palais presque personne ne courrait. A part peut-être Calypso.

La porte de la biblitohèque s'ouvrit et je me retournai pour voir si c'était mon professeur. Mais non c'était quelqu'un d'assez petit, qui aurait pu ressembler à mon professeur disparut si celui ci aurait été un peu baraqué.
Il semblait que ce nouveau venu ai passé sa vie au grand air. Peut-être était-ce un Géographe ? A cette pensée mon visage se fendit d'un grand sourire. Il me regardait visiblement surpris qu'une fille soit dans une bibliothèque. Peut-être ne me connaissait-il pas. J'avais envie d'éclater de rire. Même si la situation n'était pas tellement marrante puisque je n'avais plus de professeur.
Le nouveau venu donc arriva vers moi et me demanda poliment meme si dans ses traits on aurait dit que lui aussi avait envie de rire.

- Hum. Et bien bonjour jeune fille. Attendriez-vous quelqu'un dites moi ?

Ce fut la goutte qui fit déborder le vase. J'éclatait de rire. Rire faisait du bien.

- Excusez-moi. Bonjour. J'était en plein cours. Enfin si on peut appeler ça un cours puisque notre ami le Géographe qui a disparut de la salle sans aucune raison que vous avez peut-être croisé d'ailleurs devait me faire un cours, et on délimitait ce que je voulais apprendre. Voyez-vous je suis la Princesse et j'ai envie d'en savoir plus sur le pays que je vais gouverner. Et cet homme est parti sans demander son reste alors que je n'avais rien fait. Sauriez-vous la raison ?

Je le regardai poliment avec un grand sourire, encore secouée de rire. Mince, j'avais oublié de demander à qui j'avais à faire.

- Pardonnez-moi mon impolitesse, mais, qui êtes vous ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Sam 5 Nov - 9:25

Au moins elle savait rire. Et un beau rire communicatif par dessus le marché. Il ne put s’empêcher, il se mit à rire lui aussi. C'était plus fort que lui, quand quelqu'un riait de son rire le plus franc et le plus beau, il riait à son tour. Et il rit à s'en faire pleurer. Si son père le voyait, rire ainsi aux éclats avec la Princesse. Quelle ironie.

Hum ... La princesse ? N'était-elle pas censé faire gouzi-gouzi dans un berceau ?
Les rouages du cerveau de Walor se mirent en branle, avec un couinement rouillé. Ha mais oui, elle était bien toute jeune. Mais cela remontait à plus de 17 ans.
Cette révélation fit l'effet d'une bombe sur le visage du géographe, qui s'arrêta net de rire. Son visage pâlit puis il se mit à balbutier. C'est qu'un cendre ne rencontrait pas tout les jours une princesse, fille du Roi. Si intransigeant soit-il !

" Pr ... Prrr .... Princesse ? La Princesse ? Celle dont tout le monde parle ? "

La conscience du géographe se réveilla enfin, et lui remit les idées en ordre.
Allons Walor, tu n'es pas un cendre. Tu es un perle ! Un Perle, tu sais, ces aristocrates coincés du bulbe qui se croient supérieur. D'ailleurs tu en as une belle représentation devant toi : la Princesse. En personne.

" Ha oui ... oui. Bien sur. La princesse. Et bien ... Bonjour. Je suis Walor. Et je suis un tout jeune géographe en quête d'informations pour ... Enfin, pour quelque chose qui ne vous intéresserait pas vraiment, je pense. "

T'en a oublié ton nom, imbécile. Je sais que tu n'aimes pas vraiment l'étiquette, mais un Perle digne de ce nom donne au moins son nom !

" Et vous voulez ... savoir sur quoi vous allez gouverner ? "

Cela fit tilt dans la tête du géographe. Ainsi donc, la Princesse voulait enrichir son savoir
Bien, il allait l'éduquer cette Princesse. Mais de manière subtile, bien que ce ne soit pas dans ses habitudes. Pour que la princesse porte un autre regard sur la société, il allait falloir beaucoup d'effort de la part de Walor. Et il fallait qu'elle change son regard de manière autonome, il fallait seulement le suggérer. Et peut-être qu'elle changera des choses sur la condition des perles et des cendres.
Voila une occasion qui ne se rate pas. Et au diable cette machine volante. En avant pour le Princesse Show.

" Soit, je me ferais une joie de aider. Mais que voulez-vous donc savoir Princesse ? Parce que voyez vous, j'ignore ce que vous connaissez et ce que vous ignorez."
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Sam 5 Nov - 16:50

L'inconnu rigola aussi. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas entendu des rires. Vaëln et elle avait rit quand ils étaient plus petits. Maitenant son frère partait tout le temps en mission alors...
Soudain l'inconnu s'arreta de rire. Il devint tout pâle. Allons, lui aussi allait se précipiter hors de cette pièce ? Il se mit à balbutier.

- Pr ... Prrr .... Princesse ? La Princesse ? Celle dont tout le monde parle ?

A ma connaissance il n'y en avais qu'une. Il ne devait surement pas à voir la princesse ici. Ou il croyait qu'elle était enfermée dans sa suite toute la journée ? Aryane réprima un sourire.

- Ha oui ... oui. Bien sur. La princesse. Et bien ... Bonjour. Je suis Walor. Et je suis un tout jeune géographe en quête d'informations pour ... Enfin, pour quelque chose qui ne vous intéresserait pas vraiment, je pense.

Bien ce jeune inconnu avait un prénom. Walor. Mais, c'était un géographe ! Aryane sourit franchement. Au moins ce géographe était poli. Il lui avait dit son prénom. Pas comme l'autre qui ne lui avais même pas dit comment il s'appelait. Walor, donc, semblait remettre les morceaux de ma phrase au clair dans son esprit.

- Et vous voulez ... savoir sur quoi vous allez gouverner ?

Bien sur. C'était logique. Mieux on connait notre pays mieux on est apte à le gouverner. J'ouvrais la bouche pour lui répondre quand il parla. Son regard s'était d'un coup éclairé comme si il avait une nouvelle mission.

- Soit, je me ferais une joie d'aider. Mais que voulez-vous donc savoir Princesse ? Parce que voyez vous, j'ignore ce que vous connaissez et ce que vous ignorez.

Aryane soupira. Encore cette question. Sur le sujet que je voulait étudier. C'était lui aussi le professeur vu qu'il voulait me faire cours. C'était donc à lui de me faire étudier quelque chose. Elle se mordit les lèvres pour éviter de repartir dans son fou rire, et lui répondit la même réponse qu'elle avait donné à son professeur disparu.

- Je voudrais apprendre comment se forme le monde, les forets, les rivières, les montagnes. Je n'ai jamais encore eut l'occasion auparavant d'étudier cette question. Vu que j'avais demandé à votre collègue de me répondre à ce sujet mais qu'il est parti en courant je ne sais toujours pas la réponse. Mais je pense qu'il vaudrait mieux s'asseoir, non ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Dim 13 Nov - 11:36

Walor s'assit à la table, en face d'Aryanne, et réfléchit un petit moment. La nature a déjà tout fait en termes de gouvernement, il suffit juste d'ouvrir les yeux. Mais comment le faire comprendre sans se faire tout de suis étiqueter de révolutionnaire. Oui, car Walor ne voulait pas changer le monde. Il préférait laisser ce soin à d'autre plus compétent. Et voila que la future reine s'offrait à lui. Qui de plus compétent ? Il ne voyait pas vraiment.

" Soit, mais sur le fond c'est d'une simplicité commune.
Prenons un arbre ! Il suffit d'une graine, que l'on plante dans la terre. Et si les conditions sont bonnes, on assistera à la naissance d'un superbe chêne. Mais si il n'y a pas assez d'eau ou trop de soleil, bref, si les conditions ne sont pas remplis, rien ne naîtra. C'est comme pour diriger, il faut certes mettre au début la petite graine qui fera naître les grands changements, mais il faut aussi les bonnes conditions. En l’occurrence, un peuple content, qui ne crève pas la dalle à tout les coins de chemins.
Itou pour le fleuve. Au départ, c'est un petit filet d'eau qui sort d'une montagne, et au fur et à mesure qu'il s'écoule, il rencontre d'autre filet d'eau. Et il prend de l'ampleur On peut comparer ceci à une masse de gens qui ont une idée en tête. Au début, c'est un petit groupe de personne. Et petit à petit, le mouvement prend de l'ampleur. Et pour peu qu'il pleuve un peut trop, il déborde de son lit, de son droit chemin qu'on lui a tracé à la naissance et qu'il est censé suivre aveuglément.
L'exemple de la montagne est plus frappant. Ce sont deux plaques, qui en se rencontrant, exercent des pressions telles qu'elles grimpent vers les ciels. Si vous confrontez deux forces sous pressions, comme les plaques, cela peut dégénérer en deux cas. La première, celle que nous vivons, et celle d'une plaque qui passe sur l'autre. L'autre étant obligé de descendre, elle se soumet métaphoriquement mais néanmoins pleinement à celle au dessus. Ou alors, les deux s'élève jusqu'aux cieux. Mais encore faut-il la volonté d'une plaque de soulever l'autre. Il est effectivement bien plus facile d'écraser l'autre que de l'élever. Plus facile, mais moins gratifiant.
Que nous reste t-il ? Ha oui, le monde ! Ha, vaste questions que celle-là. Et bien voyez vous, il faut de tout pour faire un monde. La nature nous le montre bien. Ceux qui sont en dessous sont dominé par ceux qui sont aux dessus. Mais voyez, mettez ceux qui sont en dessous en plus grand nombre. Maintenant titillez les un peu et flanquez le sur le feu. Portez à ébullition puis laissez mijoté un peu, en mettant le couvercle. PAF, les conditions sont remplit pour que l'être, hum ... Pardon, le hêtre ennemi des chaines ... Pardon, DU chêne déborde de son fleuve et passe au dessus, tel une puissance plaque.
Encore une chose, quand une plaque du dessous passe au dessus, on parle de volcanisme. Et la terre ne devient plus qu'anarchie !

Voilà, avez vous d'autre questions ? "

Le géographe espéra que les sous-entendus étaient assez sous-entendus. Sinon, il serait catalogué de révolutionnaire, voire d'anarchiste. Et ces types de personnes là ne faisaient pas long feu au Royaume. En tout cas, pas sous le règne de ce roi là !
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Sam 19 Nov - 12:35

Durant toutes son explication j'écoutait attentivement. Les mots dansaient dans ma tête. J'en saisissaient le sens et je passais à d'autres. Les mots ont plusieurs sens. J'en voyais maintenant la signification. Walor essayais, au travers de son explication de me faire comprendre ce que j'avais demandé et, le besoin du peuple.
Ainsi, selon lui le peuple avait besoin d'un chêne à sa tête. Mais pas un chêne malade, non. Un grand chêne imposant, fort et grand qui sache prendre les meilleures décisions pour que le peuple soit content...
...Sinon, les groupes de révoltés pouvaient augmenter, devenir plus fort, ce qui pouvait déraciner ce chêne...
...Le gouvernant était comme ces plaques. Il dominait et tout le monde passait en dessous...
...Il fallait que ce gouvernant soit juste et équitable pour que le peuple ne se révolte pas et que cela ne devienne plus qu'anarchie. Volcanisme, comme il disait... Oui, elle avait déjà entendu parler des volcans. Elle savait que la lave détruisait tout sur son passage. Que, comparé aux hommes, le volcan régnait en tyran sur son "peuple". Il ne fallait donc pas que ce gouvernement tombe sous la coupe d'un tyran.

Aryane pensa à Vaëln. Son frère était juste, calculateur et saurait prendre les bonnes décisions. Elle, elle n'était pas convaincue qu'elle saurait les prendres un jour. Sinon, pourquoi ce discours de la part de Walor ? En arrivant on aurait dit qu'il n'aurait jamais cru que la princesse existait. Que ce n'était qu'un mythe. Pourtant, il ne devait pas être beaucoup plus vieux qu'elle. Il devait donc savoir qu'elle existait, a moins que ses parents forment ce qu'il appelait une rivière ? Dans ce cas, alors il était un individu dangereux pour cette royauté. Mais si, il disait cela c'est qu'il voulait que les choses avancent. Il avait raison. Et l'Ordre de la Poussière dans tout ça ? C'était quoi ? Une rivière, un fleuve ?
Mais March avais disparu. Elle avais recherché, questionné Llednar mais aucune nouvelle. Aryane secoua ses pensées. Il fallait qu'elle soit ce chêne. Son frère était là pour la soutenir en cas de besoin. A moins qu'il ne tombe sous les coups de l'ennemi. Alors il lui resterai Werrag. Mais lui, n'était pas formé pour gouverner. Eric prendrait alors le pouvoir. A la pensée d'Eric, Aryane sursauta presque. Non il ne devait pas avoir le pouvoir. C'était lui le volcan. Il fallait l'éliminer sans quoi il pourrait avoir le pouvoir. Les paroles de Walor avaient donc touché quelque chose puisque, dans l'esprit de notr ejeune princesse il y avait eut un tilt. Il fallait qu'elle tienne pour empécher Eric de monter sur le trône. Il falalit qu'elle s'entoure personnes de confiance, et en même temps qu'elle fasse tout d'elle même. des gens de confiance qui ne soit pas des volcans potentiel. Une personne était devant elle. Elle devait savoir si cette personne était avec elle. Ensuite elle prendrait les rênes en main. Et elle éliminerai tout les volcans.

Emporté dans son élan elle se leva presque comme pour saluer le Géographe puis, elle se ravisa et le remercia.

- Merci, mon cher Walor je pense que vous avez éclairé mon esprit sur certain points. Mais dîtes-moi. Etes-vous avec moi ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Dim 27 Nov - 13:33

Voilà une question piège, associée à une phrase traître. Peu habitué aux élans perfides de la politique, Walor n'en connaissait pas moins le coté double des phrases. Il tenait cette aptitude de ces jeux de mots. Avec un jeu de mots, ou jeu de phrase dans certains cas, il y a deux sens. Celui que les mots de la phrase veulent dire et celui que le sens de la phrase veut dire.
Donc, la princesse avait été éclairé sur bien des points. Ce qui, au vu de son rang et de son intelligence, voulait dire que, non seulement elle avait compris ce qu'elle voulait savoir, c'est à dire l'histoire de la Terre. Mais aussi qu'elle avait assimilé les sous-entendus du géographe. Walor se retrouvait donc bien mal. Soit la princesse, et il y avait peu de chance, était d'accord avec ce qu'il avançait. Soit, et c'est ce qui était plus probable, elle n'était pas d'accord avec ce qu'il pensait.
Cela aurait put s'arrêter là. Mais voila qu'elle lui proposait, à travers une simple question anodine, de choisir un camp, SON camp. Dont il ne connaissait pas les valeurs. Voilà qui était contraignant. Walor aurait préféré rester neutre sur ce coup-là. Mais il reconnaissait toute l'intelligence de cette princesse qu'il venait de découvrir. En y réfléchissant bien, il était étonnant qu'il ne sache pas qu'il y avait une princesse. Pourquoi cela était-il si bien caché ? Et qui pouvait bien le cacher ? Le gouvernement à priori. Celai laissait donc un espoir, infime, que la princesse ne soit pas en phase avec l'idéologie du gouvernement actuel.

Quand Walor faisait une recherche, il était financièrement subventionné par le comité scientifique du Roi. Et ce comité mettait la pression aux chercheurs pour ne trouver que ce que le comité voulait. Et cela irritait singulièrement l'orgueil intellectuel de Walor, qui cherchait malgré tout les réponses vrai, celle qui était improbable car non autorisé par ce comité. Et voilà que cette princesse était peut-être une de ces réponses improbables, dont une force supérieur ne veut surtout qu'on le découvre.
Le géographe était habitué aux réponses improbables. Mais il était prudent.Iil joua donc sur le sens de la phrase et répondit tout en jeux de mots et en métaphore.

" Bien sur, je suis avec vous, dans cette belle salle de la bilbliothèque "

Un temps de pause, pour voir la réaction de la princesse. Puis il continua, avec un petit sourire. Ce sourire qu'il a quand il pousse la recherche au delà des limites autorisées.

" Après, c'est à vous de me dire comment est cette salle ? Possède-t-elle un collier au dessus de la cheminée, ou bien ce collier est-il dans la cheminée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Dim 22 Jan - 14:19

Des plans machiavéliques s'échaffaudait dans la tête de la princesse. Il fallait qu'il l'aide. Pourtant, elle remarqua que le géographe faisait une drôle de tête. Une sorte de grimace controlée. Et ça, ce n'était pas terriblement bon... Enfin pour elle. Elle l'avait lègèrement piégé. En étant princesse, si il aurait peur de lui dire non. Du coup il était obligé de dire oui. Et il n'avait pas l'air très d'accord d'émettre cette réponse...
La réponse qu'il lui dit la fit rire.

- Bien sur, je suis avec vous, dans cette belle salle de la bibliothèque

Elle secoua la tête. Il avait maintenant le sourire. Pour terminer sa phrase.

- Après, c'est à vous de me dire comment est cette salle ? Possède-t-elle un collier au dessus de la cheminée, ou bien ce collier est-il dans la cheminée ?

La cheminé possédait donc un collier. Aryane ne le savait même pas jusqu'à maintenant. C'est vrai que ce n'était pas elle qui s'en occupait. Elle était d'un haut rang et elle ne s'occupait de rien. Si ce n'est de sa toilette. Et encore. Elle en avait légèrement marre de ne rien faire alors que d'autre travaillé à sa place mais, elle était née comme ça. Maintenant, elle devait répondre à Walor. Et ça, ce n'était pas tache aisée. Evidemment si Werrag ne revenait pas de mission alors Eric prendra le pouvoir en même temps qu'elle et la, le collier tomberai dans la cheminée. Obligatoirement. Il fallait qu'elle se marie avant que son père ne meure. Et qu'elle soit capable d'assumer le pouvoir sinon... Elle ne préférait même pas y penser. La catastrophe s'emparerait de son peuple qu'elle aimait et...

Elle allait lui répondre franchement à ce Walor. Elle l'aimait bien et lui faisait confiance.

- Si mon père, notre cher roi, venait à mourir sans que je sois digne du pouvoir et que je ne sois pas mariée, le collier tomberait surement dans la cheminée. Mais pour l'instant il se matérialise seulement au dessus de la cheminée car je ne suis pas en mesure d'assumer mes faits et gestes.

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Dim 12 Fév - 12:55

Réponse énigmatique pour une question qui n'a pas du être comprise.
Walor dû y réfléchir. Si le Roi meurt, une chose est certaine, c'est la Princesse qui vient au pouvoir. Cela est écrit dans la constitution. Mais elle semble y déceler deux voies à son accès au pouvoir. La première, dans laquelle elle n'est pas mariée et ne se considère pas digne de son pouvoir. Cela implique de nombreuses de pressions de la part des politiques de ce royaume, car une princesse seule ne vaut pas grand chose. Et que veulent les politiques ? Du pouvoir. Encore et toujours plus de pouvoirs. Et donc, une oppression encore plus grande sur les cendres. Mais alors, pourquoi dit-elle que dans ce cas le collier tomberai dans la cheminée ? Peut-être n'a t'elle pas comprise l'allusion.
En cas de confusion, mieux vaut y aller franchement.

" Je pense, Princesse, que vous avez mal compris ma question. Je parle d'un collier de perle qui pour le moment est au dessus de la cheminée remplie de cendre. "

Walor réfléchit encore un peu. Car elle insinuait que le collier était sur la cheminée à cause de ses mains liées par les politiques. Peut-être avait-elle comprise l'allusion finalement. Et cela révélait une envie de changement de la part de la princesse. Mais ce qu'il lui fallait, c'était du soutien. Elle ne devait pas en avoir beaucoup.
Comment faire ? S'engager aussi tôt contre les Perles pour les Cendres ? Non, cela n'était pas dans l'habitude du géographe. Lui, ce qu'il voulait c'était voir naître une machine révolutionnaire. La Princesse ne l'avait pas encore convaincu de sa détermination. Walor décida donc de ne pas lui parler encore de sa machine. Après tout, Calypso lui avait bien dit de faire attention. Walor avait décidé, il restera neutre pour le moment. Il ne fera que conseiller, à sa manière, la Princesse.

" Je pense que ce qu'il vous faut, c'est imposer votre marque sur la cheminée. Faire basculer le collier de perle dans la cendre n'est pas chose aisée. Il vous faudrait peut-être une grosse masse. Mais cela ne pourrait que créer des tensions. Le collier pourrait se rompre et les cendres s'envoler. Peut-être qu'une invention pourrait mettre tout le monde d'accord. Mais attention, il ne faudrait pas que le collier descende, car la chute serait terrible pour les cendres. Non, il faut que les cendres remontent et qu'enfin se rallume la flamme de la cheminée ! "

Ce que suggérait là le géographe était pour le moins audacieux pour une monarchie. Il ne prônait pas la révolution armée. Non, cela ne lui plaisait guère. Par contre, l'idée que les cendres soient au même niveau que les perles, cela lui plaisait assez. Oui, un changement de la constitution était le plus valable dans ce cas. Mais Walor ne savait comment amener la Princesse à considérer sa position comme trop haute. Il ne savait pas comment dire à la Princesse que pour que Perle et Cendre soient égaux, il faudrait qu'elle descende de son piédestal et devienne une cendre, sans que celle-ci ne le mette en prison illico-presto.

La conversation promettait d'être intéressante. Sauf si Walor s'était trompé sur la princesse. Alors la conversation serait stérile.
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Dim 12 Fév - 15:49

Aryane regardait ce Walor qui lui était comme tombé du ciel. Alors que son professeur était parti on ne sait ou comme si il avait vu le diable, lui était arrivé peu après et lui ouvrait de nouvelles voies. Voies qui pouvaient surement l'éclairer sur la façon de gouverner son royaume lorsque que son père ne pourrait plus assumer sa fonction. Et c'est pourquoi elle écoutait les avis de cet homme qu'elle ne connaissait pas quelques minutes plus tot. Entre quelqu'un de glacé et quelqu'un avec qui elle pouvait rigoler Aryane avait vite fait son choix !

- Je pense, Princesse, que vous avez mal compris ma question. Je parle d'un collier de perle qui pour le moment est au dessus de la cheminée remplie de cendre.

Sa réponse était bizarre. Pensait-il qu'elle n'avait pas compris sa question. A moins qu'elle ne n'ai pas compris comme lui voulait qu'elle comprenne. Ce qui était encore autre chose.

- Je pense que ce qu'il vous faut, c'est imposer votre marque sur la cheminée. Faire basculer le collier de perle dans la cendre n'est pas chose aisée. Il vous faudrait peut-être une grosse masse. Mais cela ne pourrait que créer des tensions. Le collier pourrait se rompre et les cendres s'envoler. Peut-être qu'une invention pourrait mettre tout le monde d'accord. Mais attention, il ne faudrait pas que le collier descende, car la chute serait terrible pour les cendres. Non, il faut que les cendres remontent et qu'enfin se rallume la flamme de la cheminée !

Une remontée des Cendres ? N'était-ce pas l'idée de March ? Non. Ce qu'il voulait dire était la révolution. Aucun Perle censé ne voudrait voir les Cendres devenir Perles. Ils avait trop à gagner sur le dos des Cendres. Et puis, même si cette idée se faisait un jour, les jeunes ne pourraient pas tous aller à l'Académie. Les castes fermeraient. Plus rien n'iraient.
Ce serait le Chaos total. Qui règneraient ? Un conseil constitué de Cendres et de Perles ?

Plus rien n'auraient de sens. Walor était un Perle. Pourquoi voulait-il que cela change ? Peut-être se considéraient-ils plus comme un Cendre ? Il savait surement qu'il pouvait exercer sa fonction de Géographe uniquement parce des Cendres travaillaient la terre pour pouvoir le nourrir. Il voulait du changement et m'en faisait part mais savait-il ce que cela pouvait impliquer ? Il ddevait avoir un plan derrière la tête. A moins qu'il attendait de moi que je le trouve ?

Son conseil était bon, puisque partout on entendait les bruits de la révolte. Mais cela était ardu à mettre en oeuvre et il fallait vraiment tout changer. Et rien que de penser à ça, Aryane maudissait le fait que ce soit elle qui devra faire ce sale boulot. Pourtant tout était à gagner. Mais il fallait calculer juste et faire en sorte qu'il n'y es pas de guerre civile parce que là, tout serai fini.

- Et avez-vous une idée pour faire remonter la Cendre ? Ce n'est pas une chose aisée, n'est-il pas ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Mar 14 Fév - 18:41

Cette phrase là fit du bien au géographe. Bien qu'il ne savait toujours pas quelle serait la volonté de la Princesse quand elle serait Reine, et il se doutait qu'elle même l'ignorait, il était content d'avoir éveillé son intêret. Par contre, Walor ignorait lui aussi que faire. Il pensait sincérement qu'il fallait changer les choses, mais ignoraient comment.
On pourrait dire de Walor que c'était un idéaliste, un doux rêveur qui ne pense qu'au bien universelle. C'est en parti vrai, excepté que les doux rêveurs n'ont pas reçu de coups de sabre dans le dos. Depuis ce revers de la fortune, Walor ne démordait pas facilement de ses convictions. De plus, il était un Perle qui avait une éducation qui bien que marginale était complète. Il savait donc que pour toute construction, il fallait une base solide.
En l’occurrence, la base était Aryanne. Walor avait son idée pour qu'elle devienne une solide fondation. Il fallait la faire réfléchir sur ce qu'elle voudrait comme changement si elle les voulait. Walor en profiterait pour repérer les failles de son raisonnement. A eux deux ils devraient arriver à quelque chose de potable.
Cela se ferait lentement, mais comme on dit, une maison se fabrique brique par brique.

" Ce n'est effectivement pas chose aisée. Mais voyez vous, je n'ai aucune expérience en la matière. Ce que je vous propose, c'est de penser à ce qu'il faudrait changer et comment le changer. Et cela ne peut que se faire petit à petit. Bien sur, une grosse révolution arrangerait beaucoup de chose. Mais à quel prix ?
A mon avis, ce changement se ferait du coté de la politique. Il faut changer des toutes petites choses, mais qui en quantité suffisante permettront de faire remonter petit à petit les cendres.

Tout d'abord, il faut essayer d'arrêter puis de combler l'écart entre Perle et Cendre. Princesse, je vais vous poser une question. Ce sera notre point de départ pour envisager une remontée des Cendres. D'après vous, comment peut-on améliorer le quotidien des Cendres ?
Si l'on améliore la qualité de vie, l'écart des classes se comblent. Et si une question vous turlupine n'hésitez pas. Peut-être qu'à nous deux nous pourrions y répondre. "
Revenir en haut Aller en bas
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Lun 27 Fév - 16:12

Aryane regardait Walor réfléchir. Elle-même réfléchissait. Comment faire pour faire remonter la Cendre sans dommage ?

- Ce n'est effectivement pas chose aisée. Mais voyez vous, je n'ai aucune expérience en la matière. Ce que je vous propose, c'est de penser à ce qu'il faudrait changer et comment le changer. Et cela ne peut que se faire petit à petit. Bien sur, une grosse révolution arrangerait beaucoup de chose. Mais à quel prix ?
A mon avis, ce changement se ferait du coté de la politique. Il faut changer des toutes petites choses, mais qui en quantité suffisante permettront de faire remonter petit à petit les cendres.
Tout d'abord, il faut essayer d'arrêter puis de combler l'écart entre Perle et Cendre. Princesse, je vais vous poser une question. Ce sera notre point de départ pour envisager une remontée des Cendres. D'après vous, comment peut-on améliorer le quotidien des Cendres ?
Si l'on améliore la qualité de vie, l'écart des classes se comblent. Et si une question vous turlupine n'hésitez pas. Peut-être qu'à nous deux nous pourrions y répondre.


Il était donc de son coté. Tant mieux, la tache serait bien plus aisée. Maintenant le plus dur restait à faire. Il fallait élaborer un plan qui serait sans faille sinon le pire pourrait arriver. C’était compliqué mais il fallait le faire pour éviter l’anarchie. Aryane pensait que Calypso pourrait les aider. Elle était tellement folle qu’elle trouverait bien une idée et aiderait dans ses projets. En plus elle était pour la liberté des Cendres, pour la révolution. Aryane repensait à toutes leur discussions, si jamais il n’y avait pas eut un sujet qui aurait pu être intéressant, un plan qui aurait pu faire avancer son problème. Pourtant elle ne trouvait pas. Dommage que la jeune folle ne passait jamais à la bibliothèque. Aryane aurait bien voulu de sa présence.
Elle en fit part à son interlocuteur.

- J’ai une amie qui pourrait nous aider je pense. Si vous voulez je vais la faire appeler. Elle s’appelle Calypso, je pense que vous la connaissez, c‘est la folle du Roi, elle est pour la révolution et elle nous donnera surement des idées. En même temps je vais faire demander des rafraichissements. Vous en voulez ? Un jus de Yaya peut-être ?

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Dim 29 Avr - 15:25

Voila que l'affaire prenait une tournure qui ne plaisait pas trop au Géographe. La révolution était un brin de trop pour lui. Quoiqu'il en soit il prendrait plaisir à discuter avec la folle du Roi. Celle-ci l'avait aidé à trouver une bibliothèque plus qu'intéressante. Il était temps de lui rendre la pareille.

" Effectivement, je connais la Folle du Roi. Elle m'a aidé voilà peu dans une de mes activités qui me tient à coeur. Malgré tout, je crois que nous nous sommes mal compris Princesse. Voyez-vous, je suis d'accord pour dire qu'il faut changer notre manière de gouverner, voire de changer notre constitution. Mais je suis contre la Révolution. La Révolution implique une guerre armée et à ce niveau là, les cendres perdront. Ce ne sont pas des guerriers dans l'âme, et il faudrait vraiment les pousser à bout pour que d'eux même ils prennent les armes et marchent sur le trône. Et à ce moment là, je peu vous prédire votre chute Princesse.
Non, décidément non. Si vous voulez changer les choses, il faut que vous restiez au pouvoir. Mais si vous fomentez la révolution, alors vous perdrez votre pouvoir.
De plus, les cendres ne savent pas se battre. Il se ferait allumer par les armures en moins de deux. "

Tout à son argumentation, Walor essayait de faire passer ses idées sur la Révolution. En fin de compte, il n'avait pas vraiment d'avis sur la Révolution. Il était plutôt contre la violence armée, ça c'était un fait. Le Géographe essayait quand même de faire passer son idée sur une révolution réussi.

" Ce qu'il faudrait, en fin de compte, ce serait une troisième force qui s'opposerait aux Cendres. Si je compte bien, nous avons deux forces en présence. Les Perles qui écrasent les Cendres. Pour que les Cendres ne soit plus écraser, il faudrait fragiliser le pouvoir en mettant en place un contre-pouvoir. "

Changeant tout d'un coup de sujet, il sourit à la Princesse. C'est vrai qu'il faisait soif

" C'est vrai, vous avez raison. Un rafraîchissement me serait bien utile. Je ne connais pas le jus de Yaya, mais une bonne bière avec un peu de limonade me conviendrait tout autant."

Cette dernière phrase n'avait pour but que d'instaurer une pause dans le dialogue, afin de faciliter la réflexion. Et aussi de permettre à Calypso de s'incruster dans la conversation.

[HRP : Désolé du retard. Dans l'odre, Aryanne puis Calypso ou Calypso pui Aryanne ? J'éspère que je suis assez clair dans ce que j'essaye d'expliquer ! HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Sam 19 Mai - 21:22

Calypso était accroupie dans les rayonnages de la bibliothèque, en train de se tordre le coup pour regarder les titres écrits en vertical sur les lourdes tranches des livres. Le monarque s'ennuyait, et lui avait demandé si elle connaissait quelques titres qui arriveraient à lui tirer un sourire. Ce qui avait fait rire la jeune folle aux éclats. Elle n'avait jamais été une lectrice assidue. A l'académie, elle avait lu les œuvres obligatoires, mais n'avait jamais passé plus de quelques heures à la bibliothèque. Elle trouvait que la lecture était pour les rêveurs et les philosophes. Certes, elle adorait rêver, mais avant tout vivre ses rêves. Les livres enfermaient les gens dans un univers terne et illusoire, qui ne servait qu'à les déprimer ensuite lorsqu'ils en sortaient. Et puis, elle n'était pas philosophe. A quoi bon se pencher des heures sur des questions existentielles ? Autant les balayer d'un revers de main et passer aux choses plus intéressantes. Mais le roi lui avait répondu « Et bien, surprenez moi ! », et elle se retrouvait pratiquement invisible au milieu des rayonnages, à vagabonder dans savoir ce qu'elle cherchait. Un instant, elle avait cru voir un livre intéressant, à la reliure en cuir rouge, mais à la vue du titre, traité sur l'énergie totale, elle avait tout de suite repoussé le livre à sa place. * Quel livre pourrait tirer un sourire à un roi ? * Si seulement Aryane était là, elle pourrait probablement l'aider, lui indiquer au moins où chercher ! Il y avait probablement un rangement dans cette bibliothèque, mais elle n'avait pas la tête à essayer de le comprendre. Se relevant , elle repoussa ses cheveux qui étaient tombés devant ses yeux, et repris sa route, s'arrêtant au hasard sur un ouvrage...

Quand elle aperçu Aryane assise dans un fauteuil violet en compagnie d'un jeune homme, son cœur loupa un battement. Walor. Elle ne l'avait pas revu depuis leur expédition dans le désert avec la jeune tavernière, pour trouver également une bibliothèque. *Le destin semble te signaler que si tu veux trouver des géographes, joue les rats de bibliothèque ! * Mais que faisait-il avec la princesse Aryane ? Même si ils étaient deux perles, les géographes étaient réputés solitaires, explorateurs et peu intéressés aux jeux politiques. Tout le contraire de la futur altesse royale, qui risquait à chaque instant de s'y noyer. Et puis, au dernière nouvelle c'était une personne très prise par ses leçons et son apprentissage, qui n'avait pas de temps à consacrer à la parlotte avec un inconnu. Mais qui sait, l'emploi du temps de la princesse avait peut-être changé, ou peut-être prenait-elle en cet instant ses cours ? Avançant sur la pointe de pieds, la jeune folle se rapprocha pour écouter discrètement leur conversation. La curiosité était un mauvais défaut, qui n'avait jamais gêné la jeune demoiselle. Après tout, son travail consistait également à jouer les espions pour le roi, et elle n'avait pas trouvé plus efficace que d'écouter les conversations.

Et ce qu'elle entendit la choqua au plus haut point. Ils ne discutaient pas de la taille des roches et de leur porosité, ni des différences sociologiques entre les massons et les tailleurs. Ce n'était pas un cours, c'était un débat masqué. Au moyen de métaphores, ils étaient tout juste en train de réfléchir à la manière de renverser le gouvernement. Une peur saisit la demoiselle indiscrète. Elle ne devait pas entendre ces paroles. Parce qu'il avait suggéré une égalité entre cendres et perles, ce géographe qu'elle estimait et appréciait pouvait être dégradé et banni. Parce qu'elle avait acquiescé, cette jeune gouvernante risquait de perdre tout les appuis dont elle disposait, et de mettre dans une rage folle son père. Elle détestait savoir des choses pareilles. Même si elle les gardait pour elle, elle ne voulait rien avoir à faire avec les complots de perle. Un jour, quand elle en aurait assez de sa vie au palais, elle rejoindrait la résistance cendre, et aiderait à la révolution. Mais jusque là, tremper avec des traître ne pouvait que lui nuire, pour le conseil et pour son image auprès du roi. En même temps... Il n'y avait personne, et même si elle l'effrayait, cette discution l'amusait au plus haut point, surtout qu'il venait justement de citer son nom. Pourquoi ne pas venir s'incruster, et en profiter en même temps pour demander de l'aide pour son livre ?

Alors que Walor refusait stupidement du jus de yaya -il ignorait totalement ce qu'il loupait-, la jeune demoiselle sortit de l'ombre, se rapprocha innocemment des deux conspirateurs, et prit un siège comme si de rien n'était, les yeux fixés sur l'étagère d'en face, où un livre avait piégé son regard. Au silence qui s'installa, elle en déduit que les deux perles devaient la prendre pour une folle... Effet qu'elle recherchait à vrai dire. Elle laissa encore le silence durer un peu, pour finalement prendre la parole d'un air amusé.
- Aryane, ton offre de Yaya tient-elle pour moi ? Walor, vous faites une grande erreur en refusant d'ailleurs. Et dans votre raisonnement aussi. Je suis une cendre et je sais me battre. Chaque jeune gens des rues manie parfaitement le poignard. Et même si les armures sont bien plus puissantes, elles sont le plus souvent au front, peu réactives... Mais si nous restons sur ses deux paramètres, je vous l'accorde, une révolution serait vouée à l'échec. Vous avez juste oublié un point crucial. Les armures sont fidèles au roi et uniquement à lui. Contrôler le roi et vous contrôler les armures. Trouvez quelqu'un de proche du monarque pour lui placer le poignard sous la gorge, et tout vos problème sont résolus... Oups, excuse moi Aryane, j'oubliais que je parlais de ton père ! Ne t'en fait pas, j'ai eu un instant de folie. Mais considérez cette possibilité, et faites attention. Vos petites idées de constitutions sont pour les perles. Elles ne convaincront jamais les cendres, qui opprimés depuis toujours, voudront une vengeance, qui passera obligatoirement par du sang...

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
Aryane
Admin
avatar

Messages : 952
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 22
Localisation : In My Home

Personnage
Nom de famille: Gossamer
Age: 19
Fonction: Princesse

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Ven 1 Juin - 17:47

Walor réfléchissait. Peut-être allait-je trop vite en lui proposant une révolution. Je ne le connaissais pas en fin de compte.

- Effectivement, je connais la Folle du Roi. Elle m'a aidé voilà peu dans une de mes activités qui me tient à coeur. Malgré tout, je crois que nous nous sommes mal compris Princesse. Voyez-vous, je suis d'accord pour dire qu'il faut changer notre manière de gouverner, voire de changer notre constitution. Mais je suis contre la Révolution. La Révolution implique une guerre armée et à ce niveau là, les cendres perdront. Ce ne sont pas des guerriers dans l'âme, et il faudrait vraiment les pousser à bout pour que d'eux même ils prennent les armes et marchent sur le trône. Et à ce moment là, je peu vous prédire votre chute Princesse.
Non, décidément non. Si vous voulez changer les choses, il faut que vous restiez au pouvoir. Mais si vous fomentez la révolution, alors vous perdrez votre pouvoir.
De plus, les cendres ne savent pas se battre. Il se ferait allumer par les armures en moins de deux.


Il n'avait pas l'air de bien le prendre, en effet.

- Ce qu'il faudrait, en fin de compte, ce serait une troisième force qui s'opposerait aux Cendres. Si je compte bien, nous avons deux forces en présence. Les Perles qui écrasent les Cendres. Pour que les Cendres ne soit plus écraser, il faudrait fragiliser le pouvoir en mettant en place un contre-pouvoir.

Il changea de sujet pour en revenir à ma question sur les raffraichissements. Pendant que je donnerait l'ordre d'aller chercher les boissons je demanderai qu'on me trouve en même temps Calypso.

- C'est vrai, vous avez raison. Un rafraîchissement me serait bien utile. Je ne connais pas le jus de Yaya, mais une bonne bière avec un peu de limonade me conviendrait tout autant.

Walor ne savait vraiment pas ce qu'il perdait. Enfin, c'était son choix et un verre de jus de Yaya pour moi n'était pas de refus. J'allais appeler un serviteur quand Calypso sortit d'une rangée de la bibliothèque. Je la regardai fixement. Avait-elle entendue notre conversation ? Dans ce cas, lui expliquer serait plus simple. Mais ça ne se faisait pas. La bibliothèque devait normalement être fermée. Seul devait y être le Géographe et moi-même. Qui avait laisser entrer Calypso ?

- Aryane, ton offre de Yaya tient-elle pour moi ? Walor, vous faites une grande erreur en refusant d'ailleurs. Et dans votre raisonnement aussi. Je suis une cendre et je sais me battre. Chaque jeune gens des rues manie parfaitement le poignard. Et même si les armures sont bien plus puissantes, elles sont le plus souvent au front, peu réactives... Mais si nous restons sur ses deux paramètres, je vous l'accorde, une révolution serait vouée à l'échec. Vous avez juste oublié un point crucial. Les armures sont fidèles au roi et uniquement à lui. Contrôler le roi et vous contrôler les armures. Trouvez quelqu'un de proche du monarque pour lui placer le poignard sous la gorge, et tout vos problème sont résolus... Oups, excuse moi Aryane, j'oubliais que je parlais de ton père ! Ne t'en fait pas, j'ai eu un instant de folie. Mais considérez cette possibilité, et faites attention. Vos petites idées de constitutions sont pour les perles. Elles ne convaincront jamais les cendres, qui opprimés depuis toujours, voudront une vengeance, qui passera obligatoirement par du sang...

Toujours aussi folle. Et on ne devait rien lui expliquer. Elle exposait même son point de vue. Je souris à mon amie.

- Bien sur que mon offre tiens toujours ! Walor, étes vous toujours sur de votre choix niveau boisson ? Que j'aille les commander de suite. Calypso, comment es-tu entrée dans la bibliothèque ? Elle devait être fermée ! Enfin, puisque tu es là nous allons pouvoir avoir ton avis !

Je soupirais. Tout était si difficile. Je ne voulais pas la mort de mon père ni l'écarter du pouvoir. Je voulais commencer seulement à creuser une idée pour améliorer la qualité de vie de mon peuple quand je serai au pouvoir. Je ne voulais pas un bain de sang. Il fallait trouver une solution pacifique. Et ce n'était pas gagné... Je leur fit part de mes pensées.

- Je ne veux pas écarter mon père du pouvoir ni le tuer. Je veux juste commencer à réfléchir sur l'idée de changer la politique pour pouvoir améliorer la vie de mon peuple. C'est une idée suicidaire, j'en conviens mais il faut trouver quelque chose. Sinon je serai obligée de faire comme tout les autres Roi et cela ne me plaît guère. De toute manière, peut-être que lorsque je serait mariée mon époux prendra le pouvoir. Et je ne pourrai rien faire...

_________________
Tout est possible quand on le veut vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://ames-croisees.forums-rpg.com
Walor

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 28/09/2011

Personnage
Nom de famille: Teach
Age: 20 ans
Fonction: Géographe

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Mer 18 Juil - 18:44

Bien qu'il avait acquiescé, l’apparition de la folle gêna le géographe pour une raison inconnue. Peut-être parce qu'il ne s'était pas aperçu de sa présence. La Folle pouvait se glisser n'importe où et rester silencieuse sans qu'on la remarque. Cela était peut-être dans ses attribution en tant que proche du Roi, mais Walor n'était pas un Roi. Cela le surprenait donc que la Folle fasse comme s'il était un Roi.
Walor avait entendu parlé de la Folle, même si ce la plupart des choses qu'il entendait n'était que des fariboles ou des légendes de la cour. Mais voila qu'il avait l'exemple même du talent de la Folle. Une torche rouge s'alluma dans l'esprit du géographe. Tant qu'on était dans la cour du Royaume et que l'on fomentait des intrigues politiques, la Folle était dangereuse car imprévisible.
Le géographe en tira deux conclusions : la première était de terminer au plus vite cette conversation s'il voulait rester ami avec Calypso. La deuxième était de ne plus faire de politique et de rester étranger à tout cela. Une troisième conclusion vint à lui. La Folle ne le considérait pas comme un Roi, mais simplement comme un perle. Et elle avait l'habitude de cette espèce là : retors et fourbe. Or Walor oubliait systématiquement ce qu'il était, et voilà ce qui le chiffonnait dans l'entrée en scène de Calypso.
Le visage de Walor se ferma un peu et des rides soupçonneuse se formèrent autour de son front. Il pensa alors au verre qui l'attendait, et les rides disparurent, remplacés par le franc sourire joyeux du bon vivant. En buvant son verre, il écouta évasivement ce que dirent les deux jeunes demoiselles. Il en retint très peu de chose, exceptés que Calypso était une sanguinaire dans l'âme et qu'Aryanne était une révolutionnaire mélancolique.

" Tuer le Roi ? Là n'est pas la question. Essayons plutôt de voir ce qu'il se passe après, vous voulez bien."

Il se tourna vers Calypso.

" On ne peut éviter de faire couler le sang ? C'est une vision bien pessimiste des choses. Je suis peut-être idéaliste, mais on peut les éviter. Mon père citait souvent un de ces auteurs préférés : 'Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé.' Voila ce que je pense être l'idéal. Foutons Aryanne au pouvoir, qu'elle mette tout le monde à pied d'égalité. "

Walor s'enflamma.

" Et pour éviter les débordements, il faudrait virer les Perles de la cité des Perles. D'ailleurs, il faudrait rayer les noms de 'cité des Perles' et 'cité des Cendres'. Nom di diou ! Faisons cohabiter ensemble Perle et Cendre. Que tout le monde puisse accéder au pouvoir. Oui, j'ai bien dit tout le monde. Comme je l'ai déjà dit, pour que cela se fasse, vous devriez être la première à vous mettre à égalité avec les cendres. Je pense que c'est une des condition sine qua non.
Par contre, je ne conteste pas que certains Perles aient le pouvoir. Ils sont taillés pour ça. Mais pas tous. De plus, pas mal de Cendres le sont aussi. Pourquoi ne pourraient-ils pas accéder aux rouages du pouvoir ?"

A mesure qu'il s’enflammait, Walor marchait de long en large de plus en plus vite. et il faisait de plus en plus de grands gestes pour souligner ses phrases. A la fin de sa question, il s’arrêta net et leva les mains en l'air. Il regardait les deux demoiselles. Puis il les laissa retomber lentement et se servit un nouveau verre. Cela lui fit du bien, et en même temps qu'il buvait, il se calmait. Quand on reprit la parole, il était de nouveau calme. Mais l'idée d'en finir avec cette conversation s'était en allait loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Calypso
Admin
avatar

Messages : 2012
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 21
Localisation : Dans le monde bleu des rêves

Personnage
Nom de famille: Sinilger
Age: 20
Fonction: Cendre, fou du roi

MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   Ven 31 Aoû - 21:20

Il y eu un grand silence, pendant lequel le jeune géographe se servit un verre. Personne ne parlait, méditant sur ses paroles -sage ? et préparant sa réplique. Alors qu'il semblait tendu et emporté dans son discours, marchant dans tous les sens, agitant les bras, des yeux enflammés, Aryane avait les yeux vides, preuves que son esprit s'était retiré sur lui même pour penser, abandonnant ce corps relaxés. Quant à elle, elle faisait tourner son verre dans les mains, installée confortablement, mais ses yeux démentait cette attitude banale. Elle n'approuvait pas le géographe. Travailler l'ennemi, en faire son associé... Aryane mettant tout le monde à égalité... Faire cohabiter les perles et les cendres... La princesse a égalité avec la prostituée d'une taverne... Les cendres accédant aux rouages du pouvoir... Tout ce monde était bien utopique à son goût. Et sans se vanter, elle en savait bien plus sur le pouvoir que ce simple perle, et peut-être qu'Aryane. D'ailleurs, il faudrait vraiment qu'elle lui révèlent certains secrets sur le gouvernement de son père avant qu'elle accède au pouvoir. Puisqu'elle serait surement morte au moment là. C'était une certitude qu'elle avait acquis depuis bien longtemps. Elle serait une des têtes de la rébellion, l'informatrice au palais, celle qui tuerait le roi... Elle avait choisit ce destin. Et elle mourerait ensuite, laissant le royaume au cendre. Ils aimaient Aryane, et si elle participait elle aussi à la révolution, elle deviendrait reine, et elle aurait besoin du savoir de son amie morte.

Non, vraiment le géographe délirait. Comment les cendres pourraient-ils travailler l'ennemi alors que celui ci les accablait depuis tant d'années ?? Alors que chaque perle possédait un pouvoir considérable ? Comment s'associer avec les perles quand on avait subit des siècles de soumission, à la merci des caprices d'une société inégalitaire ? Les cendres ne voudraient pas que d'un pouvoir partiel. Ol'Hil Junil avait été très clair avec elle sur ce point, et elle approuvait totalement sa vision des choses. Si Aryane essayait d'ouvrir un peu la porte qui séparait les deux parties de la ville, si elle tentait miraculeusement de casser cette ligne entre la ville [j'ai l'impression de me retrouver à Berlin xDD], offrant des miettes de pouvoir aux cendres, ils en voudraient toujours plus, après avoir goûter au pouvoir, et les perles ne garderaient pas longtemps la reine au pouvoir. Les assassinats étaient vite arrivés ! Si le roi régnait à l'heure actuelle, c'est parce qu'il avait placé son fils à la tête des armures, s'assurant une force militaire, et que tout les perles trouvaient leur compte et leur partie de pouvoir sous cette tyrannie ! Procéder de cette manière, c'était faire assurément couler du sang !

Et la cohabitation ! Quelle idée ! Comment mettre comme voisin Éric, riche mage avide de pouvoir et riche comme Cresus et un vendeur de cuir, qui toute sa vie avait vécu dans la peur de ne pas avoir à manger le lendemain ? Éric ne pourrait pas s'empêcher de se moquer, de se vanter, de prouver à celui qui devait être son égaux qu'il ne l'était pas... Et le vendeur aurait chaque jour des envies de meurtre. Et puis la princesse ne pouvait se mettre à égalité avec tout le monde. C'était contre nature, et même le cendres ne le voudraient pas. Ils voulaient d'une princesse forte, qui gouvernait d'une manière juste, et qui puisse faire ce qu'elle voulait pour le royaume. Il voulait qu'elle soit supérieur à tous, qu'elle soit celle à suivre, cet être de justice lointain...

Mais comment expliquer cela à ces deux perles ? Comment leur faire comprendre que changer un monde demandait plus qu'un claquement de doigt d'une princesse nouvellement mise sur le trône ? Dans son imaginaire, seule une révolution résoudrait le problème, mais de serait une boucherie de perle si les cendres gagnaient, et une répression terrible si les perles dominaient comme l'habitude le voulait. Comment leur faire comprendre que changer ce monde prendre encore des décennies ? Une idée lui vint. Il fallait qu'ils arrêtent d'être perles. Il fallait qu'ils deviennent cendre, et il y avait un moyen très simple. Le silence commençait à peser, et le lever ne lui fit aucun mal.

- Aryane, Walor... Accepteriez vous juste pendant quelques minutes de réaliser une petite expérience. Fermez les yeux s'il vous plait. Pendant un instant, vous allez cessez d'être une princesse et un géographe. Imaginez vous. Vous êtes un petit garçon cendre. Chaque jour, vous voyez votre mère partir à l'aube et revenir la nuit. Vous savez qu'elle fait le ménage chez un perle. Chaque jour, vous voyez votre père essayer de vendre quelques poterie sur le marché. Vous voyez souvent son étal se faire détruire par ceux qu'on vous désigne comme les perles. Un soir, votre mère revient effondrée et vous les entende pleurer bras dans les bras, en parlant d'un viol, un mot qui ne vous dit strictement rien. Un jour, votre père est passé à tabac sans raison. On vous impose un couvre feu, et chaque jour vous crevez de faim. Vos parents maudissent chaque soirs les perles qui sont responsables de vos malheurs. Votre seul espoir, c'est la princesse du royaume, dont vos amis vous ont dit qu'elle était en faveur des cendres. Un beau jour, le roi meurt, et alors là... Avec vos amis, vous éclatez de joie. Votre espoir, vous l'avez mis dans cette princesse depuis toujours. Les jours passent, et rien ne change. On vous promet une constitution. On se met à parler de proposer à certains cendres doués d'accéder à des postes dans le gouvernement. De mixité entre la ville perle et cendre. A votre avis, comment réagissez vous ? Prenez le temps de réfléchir. Moi, à la place du petit gamin des rues qui n'a jamais reçu d'éducation, tout cela ne sert à rien. Il espérait une mesure détrônant les perles, et il ne voit rien. Il ne veut pas vivre à côté des perles. Il ne sait pas ce que veut dire constitution. Et comme il n'a jamais été doué, il comprend que pour lui, rien ne va changer. Imaginez sa frustration. Imaginez leurs frustration. Et imaginez ce qu'ils pourraient faire avec quelques armes et un meneur qui sache les pervertir. Alors à chaque fois que vous ferez vos projets d'avenir, pensez avant tout à ce gamin des rues.

_________________
Jeune blanc bec repue de ta gloire,
Victime de la mode !
Pauvre barbare fougueuse et tendre
Qui touche à mes lauriers...


Revenir en haut Aller en bas
http://danse-la-vie.skyrock.com/1.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre à la bibliothèque [pv Greg et Walor]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Croisées :: Partie RPG :: Le palais-
Sauter vers: